C’est dans une salle pleine à craquer de la cinémathèque québécoise qu’a eu lieu le 5 à 7 pour dévoiler officiellement la websérie Émilie, présentée sur le site Internet de Radio-Canada.

Malgré le manque de places assises et les médias pris dans la porte du bistro SAQ, les rires se faisaient entendre dans la salle. Car oui, Émilie est une série romantique, mais qui projette un humour léger et efficace.

Cette série est étalée sur quatre histoires interactives, qui mettent en scène les quatre hommes dans la vie d’Émilie (Émilie Bibeau). Cette dernière, qui fait fondre la gente masculine par son charisme et sa beauté, décide de partir à l’étranger pour vivre une nouvelle vie avec son amoureux. Toutefois, la veille de son départ, elle doit faire face à ces hommes importants pour elle (Patrick Hivon, Patrick Drolet, Guillaume Perreault, Jean-François Nadeau).

Ce qui est intéressant de cette websérie, c’est que l’histoire n’est pas seulement basée sur l’amour, mais aussi sur les expériences et rencontres qui entourent les personnages. Le premier court-métrage présente d’ailleurs Jeff, un acteur qui rêve d’un succès hollywoodien et qui rencontre d’autres acteurs imbus d’eux-mêmes.

 

C’est interactif !

Eh oui! Les téléspectateurs peuvent modifier l’histoire en choisissant parmi différents scénarios proposés à certains moments précis. Les protagonistes vont même demander au public de les téléphoner pour modifier leur destin. Une expérience interactive que les producteurs voulaient essayer et qui semble bien réussie.

Finalement, le public pourra voir la websérie sur grand écran le 19 avril prochain, sous la forme d’un long-métrage.

Pour suivre l’histoire d’Émilie, vous pouvez vous rendre sur le site suivant : www.radio-canada.ca/emilie.

– Marie-Eve Leclerc