Crédit : Aaron Burden

Il m’arrive encore de lire des livres pour enfants. Parce que cet univers et cet art, celui de transmettre aux plus petits que soit, m’ont toujours fascinée. Alors je me suis lancée dans une grande aventure, grâce aux Méconnus. Je vois des spectacles, je lis des livres et je réfléchis sur l’art dédié aux futurs grands. Ma mission n’est donc pas de critiquer les œuvres à proprement parler, mais à encourager le public à les découvrir… Pour débuter, j’ai lu Des éclats de nous : Journal de Léo H., comédien, de Jennifer Tremblay aux Éditions Leméac.

Il va sans dire que j’ouvre inévitablement les pages d’un livre avec la voix d’un adulte dans ma tête. Et je ne peux m’empêcher de me dire que ça ne parle pas comme ça, dans la vraie vie, les enfants. Nous, auteurs, ne dépeignons qu’une pâle copie poétique du merveilleux florilège de leur langage. Mais parfois, le livre est trop intéressant pour qu’on en ait quelque chose à foutre.

Sofia et Léo sont jumeaux. Ils veulent devenir comédiens et décident de monter une pièce sur leur enfance en garde partagée. Mais surtout, sur le fameux soir où ils sont montés sur le toit pour voir l’éclipse lunaire… Un soir qui changea leur vie.

Ce livre court, simple, poétique et attachant, alterne entre extraits de théâtre et extraits de journal. La première chose qui m’est venue à l’esprit en le lisant, c’est que c’est une œuvre idéale pour les enseignants. On peut facilement aborder la forme du journal, de la prose, de la poésie et du théâtre avec le même roman.

Des éclats de nous touche aussi aux thèmes du divorce et de l’astronomie. Des termes et des notions de base s’incrustent subtilement dans le récit, de sorte qu’en plus de passer du bon temps, qu’en plus de réfléchir sur la situation des enfants dans une famille nucléaire, le lecteur peut en apprendre plus sur les lois de l’univers.

J’ai surtout l’impression que pour une fois, même si le texte est accessible, bien écrit et jeune, par la forme et le contenu, on ne prend pas les enfants pour des cons, mais plutôt pour de futurs adultes, avec toute la responsabilité et le respect que ça implique.

Je suggère finalement ce livre aux petits comme aux grands, parce que ce n’est pas une histoire « gnangnan ». C’est un livre qui vous fera jaser avec votre famille adorée.

Jennifer Tremblay a scénarisé une émission radio-canadienne qui a marqué bien des esprits, Les chatouilles et Bouledogue Bazar.  Elle a cofondé les Éditions de la Bagnole. Elle a écrit pour le théâtre, des albums jeunesse et un roman. Et finalement, pour son récit théâtral La Liste, elle a gagné le Prix littéraire du Gouverneur général en 2008. Elle lira par ailleurs ce texte en ce Festival international de la littérature 2018.

– Camille Deslauriers Ménard

Des éclats de nous : Journal de Léo H., comédien, Jennifer Tremblay, Éditions Leméac, 2018.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus! Abonnez-vous à notre infolettre ici.

À DÉCOUVRIR AUSSI :