Philippe Brach

Mine de rien, c’est déjà aujourd’hui que commencent les festivités de la troisième édition de La Noce (alias La Noce de cuir!) à Saguenay où des dizaines de musiciens se donnent rendez-vous jusqu’à samedi. Les Méconnus seront de la partie et partageront les coups de cœur du festival.

Mais d’ici là, on a ciblé quelques artistes qui risquent de solidement casser la barraque dans les trois prochains jours. En tout cas, c’est ce qu’on espère!

Jesse Mac Cormack (4 juillet, 20h35)

Ce n’est pas la première fois qu’on rappelle que Jesse Mac Cormack fait partie de la jeune génération d’artistes montréalais incontournables, mais avec la sortie encore récente de son tout premier album – l’excellent Now –, on se permet de s’attendre à tout un show de sa part!

Robbie Kuster rencontre le C.E.M. (4 juillet, 21h)

On connaît Robbie Kuster comme le batteur de Patrick Watson, mais ce musicien touche-à-tout semble multiplier les projets et les collaborations dernièrement. Dans le cadre de La Noce, il montera sur scène avec quatre des musiciens du Centre d’expérimentation musicale (C.E.M.) du Saguenay pour un spectacle qui promet d’être unique et éclaté.

Robbie Kuster / Photo : Martin Morissette

Poulin (5 juillet, 16h15)

(Valérie) Poulin est de retour au bercail le temps d’un spectacle! Même si elle demeure à Montréal depuis quelques années, aucun doute qu’elle aura envie d’impressionner sa région natale à grand coup de rock. Ce sera aussi l’occasion d’entendre les chansons d’un album à venir cet automne.

Les Louanges (5 juillet, 21h)

Un autre artiste qu’on aime beaucoup suivre, Vincent Roberge alias Les Louanges en a séduit plusieurs depuis la sortie de son premier long jeu, La nuit est une panthère, l’automne dernier. Pour notre part, on n’a pas eu la chance de le revoir sur scène depuis qu’il assume son côté plus R&B et hip-hop, mais La Noce nous donne la chance de nous rattraper vendredi (merci La Noce!).

Oktoplut [after] (5 juillet, 23h30)

Le duo Oktoplut est toujours aussi fascinant à suivre. Autant pour son nom controversé (Est-ce qu’on va en revenir un jour? On a un petit doute là-dessus!) que pour sa présence sur scène ou ses clips pour le moins surprenants. On a été sous le charme l’année dernière aux Francos et on s’attend à voir une fois de plus un groupe déchaîné vendredi soir!

Philippe Brach (6 juillet, 13h50)

Au risque de paraître téteux parce que c’est un des fondateurs du festival, la performance de Philippe Brach sera sans doute à suivre de près, lui qui ne fait jamais dans la demi-mesure. Pour l’avoir vu à quelques reprises, on sait qu’on peut s’attendre à tout de sa part, même si sa position dans l’horaire du festival pourrait laisser croire à un spectacle plus modeste de sa part. On verra bien!

Laurence-Anne (6 juillet, 15h20)

On a beau essayer, c’est toujours aussi difficile de trouver le bon qualificatif pour décrire la musique de Laurence-Anne, découverte par plusieurs lors de sa participation aux Francouvertes en 2017. Et la sortie de son éclectique premier album cet hiver, intitulé Première apparition, ne nous aide pas beaucoup non plus. Peut-être que sa performance prévue samedi nous aidera à mieux cerner ce personnage qui gagne à être connu!

Thus Owls (6 juillet, 16h5)

Même s’il existe depuis dix ans déjà, Thus Owls est un groupe qui nous semble encore trop méconnu en dehors de Montréal, d’autant plus que son dernier album, The Mountain That We Live Upon, vaut franchement le détour. La voix et le charisme de la chanteuse Erika Angell devraient être assez pour vous convaincre de faire un léger détour à Saguenay. Sérieusement.

Laura Babin (6 juillet, 18h50)

Laura Babin a beaucoup évolué dans son style musical depuis qu’on la suit touchant au folk puis de plus en plus au rock et au grunge. Et avec son premier album, lancé il y a quelques semaines seulement, on s’attend à un spectacle où on entendra toutes les facettes de la talentueuse musicienne.

Le Winston Band (6 juillet, 23h30)

Après trois journées de festival intenses, on prédit que plusieurs manqueront d’énergie le samedi soir à 23h30. Heureusement, le Winston Band est au programme et promet d’injecter une bonne dose de zydeco et de cajun, musiques dansantes et festives à souhait, à quiconque voudra se donner un dernier boost avec les derniers afters de La Noce de cuir. L’invitation est lancée!

La Noce de cuir, du 4 au 6 juillet à Saguenay. Pour toute la programmation, c’est ici.

Olivier Dénommée