Ce n’est pas tous les jours qu’on reçoit de la visite comme ça à Montréal! Par chance, le Centre Segal des arts de la scène recevra le cinéaste expérimental Étatsunien Phil Solomon et ses œuvres, les 28 et 29 mars prochains. Proche collaborateur et ami du défunt et prolifique Stan Brakhage (créateur de plus de 300 films dont le célèbre Window Water Baby Moving), Phil Solomon présente pour la

Courtoisie de Phil Solomon

première fois dans la métropole Les ténèbres aux limites de la ville, un regroupement de ses films expérimentaux utilisant le 16 mm, le Super 8 ainsi que plus récemment le procédé « machinima » (machine et cinéma), qui se présente comme un processus créatif qui lie l’animation en temps réel 3D et la manipulation des méthodes de jeux vidéo. Professeur en études cinématographiques à l’Université du Colorado à Boulder, M. Solomon a d’ailleurs utilisé le jeu vidéo Grand Theft Auto : San Andreas afin de fabriquer l’œuvre In Memoriam, Mark LaPore, en hommage à un ami et collègue cinéaste. Il a été mis au cinquième rang du top 50 des plus importants cinéastes d’avant-garde de la dernière décennie par le prolifique magazine Film Comment de New York, dans leur édition de mai/juin 2010, ex aequo avec Stan Brahkage.

 

Pour plus de renseignements sur la présentation, visitez le site du Centre Segal.

 

Pour voir quelques œuvres de Phil Solomon et donc se préparer à son univers, voici son site officiel, malheureusement pas mis à jour.

 

– Julie Lampron