Le Théâtre Outremont reçoit de la belle visite ces jours-ci. Ringo, Paul, John et George sont actuellement à Montréal afin de nous faire revivre leurs plus grands succès. Évidemment, il ne s’agit pas ici des Beatles, mais bien de quatre grands fans qui ont décidé de s’unir et d’honorer la musique de leur groupe favori. Est-ce qu’ils ont relevé le défi? Oui!

Étant une fanatique des Beatles depuis mon plus jeune âge, j’avais quelques appréhensions avant de voir le spectacle de Day Tripper : l’expérience Beatles. Et si on ne rendait pas du tout justice au talent du groupe ? Ou pire, si on massacrait les grands hits de ma formation musicale chérie ! Heureusement et étonnamment, je suis restée bouche bée. Ian Garcia (Paul), Peter Grant (John), Jeremy Di Donato (George) et Mathieu Groulx (Ringo), quatre Montréalais, sont des véritables fans finis des Beatles et ça paraît. J’ai même su entre les lignes que l’interprète de Paul, Ian, s’est procuré une basse Hofner pour gaucher et a réappris à jouer l’instrument à l’envers. D’ailleurs, Ian est mon chouchou de la soirée !

Un spectacle en quatre actes

La formation montréalaise nous a livré les plus grands succès du groupe, et ce, en quatre parties. Les inconditionnels de la formation britannique ont donc pu se déhancher sur les hits Twist and Shout et She Loves You, avant de fredonner les fabuleuses mélodies de Let It Be, Yesterday et Hey Jude, entre autres. Car oui, Day Tripper : l’expérience Beatles, franchit les obstacles et passe à travers toutes les années glorieuses des Beatles. Une véritable chronologie de leur carrière, où le public a semblé surpris par la justesse musicale des chansons. Principalement celles du segment Sgt. Pepper’s, dans laquelle le groupe de Liverpool a utilisé des instruments différents en studio et dont les mélodies étaient presque impossibles à jouer en spectacle. Les quatre musiciens, ainsi que le claviériste Ian Benhamou, ont ensuite terminé leur performance avec Abbey Road, phase finale de la carrière du groupe.

Un public actif

Les musiciens de Day Tripper : l’expérience Beatles ne se sont pas laissés abattre par les nombreux sièges vides et ont demandé au public de participer au spectacle en tapant des mains et en fredonnant les hits de leurs idoles. Certains spectateurs ont même descendu les marches pour danser sur les succès de leur enfance. C’était très beau à voir ! Un homme âgé, près de moi, avait les larmes aux yeux et souriait tout au long du spectacle. En fait, les costumes et décors étant très réalistes et représentatifs des différentes époques des Beatles, c’était assez facile de se remémorer des vieux souvenirs. Les interprètes reprenaient d’ailleurs l’accent britannique et se laisser aller à quelques blagues en anglais, ce qui m’a fait rire. Le seul bémol de ma soirée est le tour de chant de Peter Grant (John Lennon), qui a faussé la note à quelques reprises. Toutefois, il incarne son personnage à un point tel qu’il est difficile de lui reprocher quoi que ce soit.

Je conseille donc Day Tripper : l’expérience Beatles à tous les adeptes du groupe qui ont envie de revivre une soirée des années 1960 et de se laisser emporter par la vague musicale de leurs idoles.

Marie-Eve Leclerc

Day Tripper : l’expérience Beatles termine son séjour au Théâtre Outremont ce samedi, le 11 octobre, avant de continuer sa tournée à Toronto et au Québec jusqu’au 5 décembre. Pour suivre leur parcours, vous pouvez consulter leur site web www.beatlesexperience.com.