Depuis peu, l’École nationale de théâtre du Canada offre une programmation unique d’activités pour le public. Un volet fort intéressant pour la population désireuse d’essayer le théâtre et ses disciplines connexes, à partir de 15 ans.

Il y a des cours de théâtre, évidemment. Ils sont divisés par catégories d’âge et d’expérience (I, II, techniques avancées et étude d’un dramaturge (cet automne, ce sera Tchekov)). Idéal pour découvrir les joies de l’interprétation. Même pour les ados. Vous pourrez aussi vous inscrire à un Tech Lab. Cet atelier, d’une journée ou d’une fin de semaine, vous donnera un avant-goût des métiers de scénographe, de régisseur, de concepteur vidéo, lumière et son. Ceux qui voudront tester leur plume, je vous suggère les cours d’écriture théâtrale I et II. On s’y croisera peut-être!

Tous ceux de plus de 30 ans qui chantent toujours dans la douche, il y aura une chorale communautaire tous les mercredis soirs! Aucune expérience requise et deux cours gratuits inclus. Certains ateliers (théâtre I, écriture I et chorale) seront d’ailleurs offerts en anglais. Pendant l’été, il y a aussi des formations intensives d’une à deux semaines.

Pour tous les détails et pour vous inscrire (faites vite, ça commence bientôt!) : c’est ici.

C’est quoi l’ENT ?

Michel Saint-Denis fonde en 1960 une école de théâtre, six ans après l’ouverture du Conservatoire d’art dramatique de Montréal. L’École nationale, qui possède aussi le Monument-National, est seulement l’une des six à huit écoles professionnelles de théâtre au Québec. Mais sa réputation n’est plus à faire…

En plus de ses programmes publics et de sa formation continue, l’école tient pour cheval de bataille ses formations professionnelles offertes en français et en anglais. Suite à un processus d’auditions, les élèves peuvent développer leur art en production, en scénographie, en interprétation, en mise en scène et en écriture dramatique.

Parmi les diplômés, on peut compter Wajdi Mouawad, Fanny Britt, Christian Lapointe, Mylène Mackay, Roy Dupuis, Sylvie Drapeau, Robert Charlebois et Valérie Blais, entre autres… Et ce n’est que du côté francophone !

D’autres cours pour tous, dans d’autres écoles

Saviez-vous que plusieurs grandes écoles offrent des cours pour tous les publics ?

L’école nationale de l’humour vous fera toucher à tout, de l’écriture en passant par la comédie physique et la présentation de numéros. En été, le camp d’entrainement humoristique permettra à vos ados de découvrir le clown qui sommeille en eux (voir programmes et cours).

L’école nationale de cirque donne des cours de jonglerie, d’équilibre, d’acrobaties et d’aériens dédiés aux enfants et aux ados, ainsi que des cours de yoga pour les adultes. Des camps d’été sont aussi offerts (voir programmes).

L’école supérieure de ballet du Québec permet aux petits comme aux grands de pratiquer le ballet, la multidanse et les Pilates.

L’école de danse contemporaine de Montréal a ce qu’il faut pour ceux qui souhaitent bouger, ados ou adultes. Danse, création chorégraphique, bien-être, Pilates et troupe pour ados.

Il y a des centaines de cours récréatifs, partout et pour tous, il suffit d’utiliser son moteur de recherche et le tour est joué ! Bonne rentrée.

– Camille Deslauriers Ménard

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus! Abonnez-vous à notre infolettre ici.

À DÉCOUVRIR AUSSI :