Un soir de printemps pressé d’arriver, trois groupes sont à l’affiche au Divan Orange : Alanna Gurr, Arbor Glades et Groenland. Soirée de découvertes agréables, quand tu nous tiens…

Alanna Gurr

Crédit: Andra Zommers

Tout commence avec la prestation tout en douceur d’Alanna Gurr, dont la voix n’est pas sans rappeler celle, toute aussi jolie, de Julia Stone (Angus and Julia Stone). Ses chansons et sa guitare, de leur côté, peuvent faire penser à Feist, dans ce qu’elle a de plus folk. Accompagnée uniquement de son contrebassiste pour cette soirée, Alanna joue quelques-unes des chansons que l’on peut retrouver sur son album Oh, Horsefeathers, lancé au mois d’octobre de l’année passée. Venue d’Ontario pour l’occasion, Alanna compte revenir en spectacle à Montréal au cours de l’été, cette fois avec tous ses musiciens. Si l’écoute de son album est tout à fait délicieuse, je me suis quelque peu ennuyée de la ligne du banjo, de l’accordéon, des percussions et des choristes qui donnent à ses chansons leur consistance, leur côté folk presque country par moments. Vivement un passage de la bande complète au cours de l’été!

Pour écouter et acheter l’album complet d’Alanna Gurr :

http://alannagurr.bandcamp.com/

 

Arbor Glades

Alanna Gurr cède ensuite la scène au groupe rock Arbor Glades et à son rock indie, efficace, avec un je-ne-sais-quoi de résolument pop. Le public, qui s’était fait discret jusqu’à ce moment, envahit progressivement le plancher du Divan Orange, maintenant rempli de têtes qui dodelinent au rythme bien senti de la musique. Quelques moins timides se laissent même rapidement aller à quelques déhanchements plus assumés. Il faut dire que c’est difficile de résister. Une (trop) courte prestation qui n’aura pas manqué de réchauffer l’ambiance et de mettre la table pour Groenland, dernier band, mais non le moindre, qui s’est emparé de la scène pour terminer en beauté cette soirée déjà bien entamée.

 Arbor Glades sera aux Trois Minots le 29 mars, et à la Sala Rossa le 10 avril.

 

Pour écouter le EP d’Arbor Glades :

http://arborglades.bandcamp.com/

Groenland

Groenland propose donc à la petite foule entassée au Divan un joyeux mélange de rythmes électro, de pop et de rock indie, une combinaison intéressante greffée à la superbe voix de Sabrina Halde, dont la force impressionne et livre la marchandise, c’est le moins qu’on puisse dire. La formation, fondée par Sabrina et Jean-Vivier Lévesque (Roi Poisson), comprend également Jonathan Charrette à la batterie, ainsi que Gabrielle Girard-Charest et Frédérique Tanguay-Gagnon au violon et au violoncelle. Lesquels, d’ailleurs, ajoutent une intensité et un air presque orchestral à l’ensemble. La couleur que les cordes apportent à la formation se mêle aux rythmes électro sautillants, dans un mariage original et accrocheur. Le résultat? Des mélodies tantôt planantes, tantôt naïves et dansantes, avec des montées d’intensité qui ont parfois un petit air, fort agréable, d’Arcade Fire, et toujours offertes avec une énergie qui réchauffent le cœur et la nuit déjà tiède d’un printemps trop pressé.

Et on repart en souhaitant pouvoir ajouter le tout à notre discographie dans un avenir pas trop lointain.

Pour les curieux doublés d’une envie d’aller prendre une bière et de danser un peu, vous aurez l’occasion de découvrir Groenland le 31 mars, au Quai des Brumes, ou encore le 6 avril au Il Motore.

Pour écouter la chanson « Our Last Shot » de Groenland, utilisée pour le film inspiré de l’œuvre de Claude Cormier, Les boules roses, présentée dans le Village pendant la manifestation artistique Aires Libres 2011 :

-Annie Dumont