La rue Saint-Joseph à Québec était bien animée en ce chaud samedi. Des tables et des tentes étaient installées par des représentants de nouveaux vélos technologiques, ainsi que par des organismes communautaires tels que la Coop Roue-Libre de l’Université Laval.

Tout était prêt pour une belle 3e édition du Bicycle Film Festival, un festival centralisé à New York qui fait des petits dans le monde: de la musique, des skateboarders qui font des figures, et une foule curieuse et ravie. L’activité principale? 4 différentes projections présentées dans l’Église Notre-Dame-de-Jacques-Cartier tout au long de la journée.

Dans la prochaine brève liste, vous trouverez mes projections préférées. Sait-on jamais: peut-être aurez-vous envie d’assister à la prochaine édition!

IMG_20150919_135645

 Crédit: Pierre Léveillé 

 

Fixed on Fixed – court métrage

À Melbourne, un club d’amatrices de vélos à pignon fixe raconte sa passion pour le vélo. Pour Rachel, le vélo c’est la liberté, la vitesse, l’adrénaline d’avoir un environnement changeant et le défi de circuler en ville. Et elle ajoute: « Nothing else really matters. […] You just push yourself harder. » Pour Erin, le vélo lui a donné une confiance en elle qu’elle n’a jamais eu avant.

Elles sont cinq jeunes femmes, elles aiment partager ce qu’elles savent et elles sont avides de vélo. Le portrait contemplatif de ces jeunes cyclistes dans le décor d’une magnifique ville donne le goût de sortir son vélo du garage, de les suivre et d’aller voir le coucher de soleil. « [ Riding bicycles in a girl community] differs from what society says we should do at our age. We just wanna ride bicycles, if that makes me crazy, then I’m crazy. » – Rachel

 

The Rider & The Wolf – long métrage

Mike Rust est un jeune passionné de vélo qui trouva sa place à Crested Butte au Colorado au début des années 1970. Il se découvre vite une passion pour la descente de montagne à deux roues, la réparation mécanique et l’amélioration de ses bolides. Révolutionnaire, il proposera de mettre des pneus plus larges pour pouvoir améliorer la conduite et circuler plus facilement sur les roches et les obstacles dans les sentiers montagneux.

Documentaire intéressant qui peint le nouveau mouvement du vélo de montagne dans les années 70 et 80 avec des courses dans la communauté de Crested Butte. Personnellement, j’ai trouvé la fin un peu longue. Il est question pendant de longues minutes de ses dernières années dans une cabane isolée dans un désert et de sa mystérieuse disparition.

 

L’hiver à vélo: portraits de cyclistes nordiques – court métrage

Ayant assisté à la première édition du Bike Film Festival à Québec en 2013, Geneviève Delisle-Thibeault est inspirée et décide de créer un documentaire sur le le vélo d’hiver en collaboration avec d’autres cyclistes qu’elle rencontre sur le traversier de Québec-Lévis chaque jour en allant travailler. Son ami Martial Van Neste, lui aussi friand de bicyclette hivernale, n’hésite pas à dire qu’il ressent de la compassion pour les automobilistes pris dans le trafic dans leur « voiture de métal ». Chacun des intervenants n’hésite pas à dire leur bonheur de sentir l’air frais, la liberté, et d’être dehors et faire le plein d’oxygène.

 

Stay Alive – court métrage

Stay Alive, c’est un temps d’arrêt filmé pour des cyclistes dans leur ville. Ils sont arrêtés sur leur trajet, tandis que les piétons et les véhicules continuent à circuler autour. Le bruit de la ville se fait entendre. On peut observer la symbolique de la relation du cycliste et son vélo. Le concept de ce court métrage sans musique, ni narration, ni parole m’a surpris. Simple, efficace, il montre la réalité des cyclistes utilitaires en milieu urbain avec les cheveux tout croches, le sac au dos.

 

Comes with baggage – court métrage

Qui connaît vraiment l’histoire du vélo, de ses modifications à son utilisation au cours des décennies? Qui sait que le vélo a autrefois été le moyen de véhicule le plus à la mode et le plus populaire au début du siècle? Voilà ce que le petit documentaire de 15 minutes Comes with baggage nous apprend. Des animations, une musique entraînante, ainsi que de belles images d’archives réussissent à nous faire voyager dans le temps.

 

L’émergence d’une culture du vélo au Québec

Pour sa troisième édition, le Bicycle Film Festival à Québec fait tranquillement ses racines. Est-ce qu’on assiste à l’émergence d’une culture du vélo à Québec? Encore tôt pour le dire, mais il est clair qu’on est au début d’une demande pour des transports plus adaptés que la classique voiture et le trafic qui l’accompagne. Du trafic, c’est d’ailleurs ce que propose le maire Labeaume qui veut élargir les autoroutes dans les prochaines années.

– Pierre Léveillé