Quand on rêve de faire carrière dans un domaine artistique, on se demande souvent (ou assez constamment merci) comment faire pour y parvenir. Dans ce monde où les cours n’abondent pas et ne sont jamais (ou presque) exigés pour pratiquer son art, il peut être difficile de s’y retrouver. Mais quand on se met à débroussailler un peu tout ça, on peut se rendre compte que certaines formations peuvent être très pertinentes et surtout, inscrites concrètement dans le développement d’un art.

C’est le cas, à mon humble avis, des ateliers offerts cet automne par le centre Transform à la Société des arts technologiques (SAT). À la fois centre d’artistes et centre de recherche, cet organisme à but non lucratif concentre ses efforts à « soutenir une nouvelle génération de créateurs/chercheurs à l’ère du numérique. »

Ça consiste en quoi exactement? Joseph Lefèvre, professeur de Transform, directeur des résidences et création, fondateur et coordonnateur de SAT[Mixsessions], a bien voulu m’éclairer. La SAT offre dès le 9 octobre plus de dix ateliers pour les passionnés d’arts visuels et médiatiques. On parle de cours tels que Intro au Djing – Tracktor Pro, Art interactif – Arduino, Création audio – Ableton Live, etc. Pour la session d’automne, trois nouveaux cours sont offerts : After Effects (Introduction & Avancé) et Madmapper. Fait bien intéressant, les formations sont données par des praticiens reconnus dans le milieu : Mouna Andraos, Joseph Lefèvre, Jan Pienkowski et Jean-Patrice Rémillard (aka Pheek).

Pour monsieur Lefèvre, le but du centre de formation Transform est clair. « Notre intérêt est que les artistes soient le plus outillés possible. Nous adorons découvrir des talents! La SAT est là pour soutenir ces artistes, qu’ils soient jeunes ou moins jeunes. Dans la mesure de nos moyens, on veut offrir un appui et surtout, une résonance dans le milieu. Étudier à la SAT peut permettre de se construire un bon réseau de contacts et de recevoir l’avis de ses pairs. »

Si la SAT peut servir de tremplin pour les artistes de la relève, elle peut aussi aider certains à aller chercher une formation plus complète. En suivant cette idée, une réduction de 75% est offerte aux artistes en arts visuels et médiatiques. Les étudiants aussi ont droit à un tarif adapté. Belle idée!

Pour la liste des cours, c’est ici : http://www.sat.qc.ca/page.php?id=90&lang=fr

– Mélissa Pelletier