On entre dans le tout dernier livre d’Édouard Louis, Qui a tué mon père, comme on se trempe dans un lac glacé : on se dit qu’on va juste en lire quelques pages, juste se tremper le gros orteil, et on est happé. On se dit que finalement aussi bien s’y jeter rapidement, et en entier. Bien que bref, le troisième livre du jeune auteur d’à peine 25 ans subjugue de la première à la dernière ligne.

Dans Qui a tué mon père, Louis tente de voir plus clair dans la distance qui le sépare de son père. S’il est bien vrai qu’il dénonce l’attitude de ses parents à son égard dans En finir avec Eddy Bellegueule, c’est un regard beaucoup plus tendre, compréhensif qu’il nous offre ici. La douleur de tout ce qu’il a enduré n’est jamais bien loin, mais on sent le tout épongé, bercé par le temps qui passe.

Si d’une part nous avons droit à un récit familial fragmenté et porté par les souvenirs marquants de l’adolescence de l’auteur, c’est aussi un pamphlet politique en plusieurs points et d’une grande profondeur. Louis tente d’expliquer la misère de ses parents, de son père surtout, par leur manque d’éducation, de moyens, d’espoir. Un espoir sans cesse détruit par une élite politique inconsciente des conséquences de ses choix.

Pour les dominants, le plus souvent, la politique est une question esthétique : une manière de se penser, une manière de voir le monde, de construire sa personne. Pour nous, c’était vivre ou mourir. »

Le livre dédicacé à Xavier Dolan, celui qui a tué sa mère, est un hommage à la force malgré tout. La force de ceux qui n’ont rien à perdre, parce qu’ils n’ont littéralement rien. La force de ceux qui se lèvent le matin, pour donner tout, tout ce qu’ils gagnent, tout ce qu’ils sont, pour des gens qui n’en ont rien à foutre. C’est une ode à la fierté retrouvé d’un fils envers son père. Un père qui ne le mériterait pas, mais comme son fils a appris à tout donner…

– Elizabeth Lord

Qui a tué mon père, Édouard Louis, Éditions du Seuil, 2018.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :