Les conférences de presse « pré-festivalières » sont toujours l’occasion de remercier des précieux collaborateurs qui permettent aux organisations de perdurer, mais aussi de présenter en long et en large les programmations complètes de ce qui s’en vient. Dans le cas de celle du 30e Coup de cœur francophone, c’était aussi l’occasion d’assumer une belle nostalgie (du moins pour ceux qui sont assez vieux pour avoir connu la première édition) et de faire saliver les mélomanes qui se retrouvent devant une programmation de 120 artistes, offrant un bel équilibre entre valeurs sûres et découvertes.

Une attention toute spéciale a été consacrée à certains événements qui se dérouleront entre le 3 et le 13 novembre. Pensons au spectacle Corps Amour Anarchie, qui combine la plume du poète Léo Ferré, qui aurait eu 100 ans cette année, et la danse; 15 artistes de différentes disciplines se retrouveront sur scène pendant deux soirs. Pensons aussi au spectacle d’ouverture, qui donne toujours le ton au festival : cette année, c’est à Avec pas d’casque, armé d’un tout nouvel album, qu’on a fait appel pour déclencher les festivités au Club Soda le 3 novembre. Parmi les têtes d’affiches de la 30e édition, retrouvons aussi les Richard Séguin, Philippe Brach (qui propose l’intriguant spectacle concept Bienvenue à Enfantville) et… Klô Pelgag qui lancera (enfin) son deuxième album.

D’autres noms nous sautent aux yeux dans cette riche programmation, comme Catherine Major, Gazoline, Le Couleur, Karim Ouellet, Samito, Laurence Nerbonne, Yann Perreau, Moran, Ingrid St-Pierre et Mathieu Bérubé, pour n’en nommer que quelques-uns. On parle aussi d’un série de spectacles pour enfants, intitulée La montagne secrète du Plateau, mettant en vedette les chansons revisitées de légendes telles que Félix Leclerc, Joseph Beaulieu, La Bolduc, Gilles Vigneault, Claude Léveillée et Lionel Daunais. Les grosses pointures sont définitivement au rendez-vous, mais en épluchant le reste de la programmation, on trouvera aussi des artistes moins connus, mais tout aussi talentueux. La série « Au cœur de la nuit », qui présente les spectacles nocturnes dans des plus petites salles, regorgent de ces artistes de la scène francophone émergente d’ici et d’ailleurs. À vue d’œil, mentionnons Ariel, Coyote Bill, Luciole (qui mériterait d’être aussi connue ici qu’en France), La Valérie, Ponteix (de la Saskatchewan, tout de même!), Les Louanges, Bleu Jeans Bleu, Choses sauvages, Valérie Poulin ou encore Bolduc Tout Croche, tous en spectacle en fin de soirée au Quai des Brumes, à L’Esco ou au Divan Orange.

Bon, le Coup de cœur francophone est n’est encore que dans quelques semaines, mais c’est difficile de ne pas se dresser mentalement une liste de rêve de spectacles à voir. Voici une petite tentative :

  • Jeudi 3 novembre : Catherine Leduc + Avec pas d’casque (20h au Club Soda)
  • Vendredi 4 novembre : Klô Pelgag (20h au Club Soda)
  • Samedi 5 novembre : Ex aequo : Gazoline + Les Goules (20h au Club Soda) et Chasse-pareil + Élixir de Gumbo (double lancement, 20h au Lion d’Or)
  • Dimanche 6 novembre : Luciole + La Valérie (22h au Divan Orange)
  • Lundi 7 novembre : Anthony Roussel + Antoine Lachance (20h au Verre Bouteille)
  • Mardi 8 novembre : Ponteix + Loïc April (22h au Divan Orange)
  • Mercredi 9 novembre : Antoine Lachance + Moran (20h au Lion d’Or)
  • Jeudi 10 novembre : Samito + Laurence Nerbonne (20h à L’Astral)
  • Vendredi 11 novembre : Mauves + La Famille Ouellette (20h à la Maison de la culture Maisonneuve)
  • Samedi 12 novembre : Philippe Brach (20h au Club Soda)
  • Dimanche 13 novembre : Mathieu Bérubé (20h au Verre Bouteille)

Avec une telle programmation, il faudrait essayer très fort pour ne rien trouver d’intéressant sur ces 11 soirées. Consultez la programmation complète ici.

– Olivier Dénommée