Avez-vous lu La petite fille qui aimait trop des allumettes de l’auteur québécois Gaétan Soucy? Décidément, un gros défi attend Simon Lavoie qui travaille présentement sur l’adaptation de ce roman délicieusement trash!

Étant une amatrice de récits weirds, je dois avouer que ce roman figure parmi les meilleurs du genre que j’ai lu au cégep… et au bac en études littéraires!  Il m’a surtout marquée grâce à son univers intime, gore, dérangeant et sa narratrice, mi-ado mi-enfant, un pied dans la lucidité et l’autre du côté de la folie. Pour elle, la vie est un chaos continu normalisé qui sera amplifié par ses relations incestueuses avec son frère et par leur avenir incertain dans le vieux manoir décrépit de leur défunt père. Avec toutes les complexités littéraires que le roman contient, je frissonne déjà de voir en images un cauchemar du genre au petit écran!

Le projet, initié par le producteur Marcel Giroux (GPA Films) et Simon Lavoie, est à l’étape du tournage jusqu’au 4 septembre dans la région de Montréal et des Laurentides. C’est d’ailleurs une autre adaptation de roman pour le réalisateur depuis Le Torrent d’Anne Hébert (2012), qui se rapprochera davantage de la trame suspense d’horreur cette fois-ci.

Avec la distribution composée d’Antoine L’Écuyer, Alex Godbout, Laurie Babin-Fortin et Jean-François Casabonne, ce film teinté de la démarche non conventionnelle de Simon Lavoie risque de faire un malheur auprès des cinéphiles d’ici. Les Méconnus attendent avec impatience la sortie de cette adaptation de l’œuvre de Gaétan Soucy, qui aurait déjà dû être sur des bobines depuis longtemps!

Roxane Chouinard