Cinémania, festival célébrant en novembre le meilleur du cinéma de la francophonie, fait un détour par quelques salles cet été et enrichit sa programmation de six films : quatre premières et deux coups de cœur de l’an dernier. Voici un court résumé de ce qui sera présenté en plein air dans différents lieux de juin à août.

Les Cowboys de Thomas Bidegain

Film très reconnu du scénariste Thomas Bidegain (La Famille Bélier, De rouille et d’os, Un prophète, Dheepan), Les Cowboys s’est mérité le César du meilleur premier film cette année. La quête sans fin d’un père qui cherche à retrouver sa fille disparue, qu’on soupçonne être devenue djihadiste, et celle du frère entrainé par le patriarche.

Présenté le 13 juillet à 19 h au Cinéma du parc, Les Cowboys prendra l’affiche au Québec à partir du 19 août.

Au nom de ma fille de Vincent Gareng

Un film tiré d’une histoire vraie, l’affaire Dieter Krombach, un père fera tout pour que soit puni l’homme qu’il sait coupable du viol et du meurtre de sa fille.

Au nom de ma fille sera présenté le 8 juin à 19 h au Cinéma du Parc et en salle au Québec à partir du 17 juin.

Le goût des merveilles d’Éric Besnard

Ici, une comédie romantique française classique pleine de sourires. On suit la rencontre et le charme qui s’opère entre une horticultrice au bord de la ruine et un autiste Asperger.

Le goût des merveilles sera présenté le 5 juillet à 21 h au Parc La Fontaine et en salle dès le 8 juillet.

Un homme à la hauteur de Laurent Tirard

On connait Tirard pour Astérix et Obélix et pour les versions cinématographiques du Petit Nicolas. Il réalise ici un conte léger et un peu burlesque mettant en vedette Jean Dujardin qui, grâce à quelques trucages assez absurdes, tente de passer pour un homme parfait qui mesure 1 mètre 36.

Un homme à la hauteur sera présenté en première canadienne au parc Notre-Dame-de-Grâce le 28 juillet à 21 h et à l’affiche à partir du 5 août sur nos écrans.

Les Innocentes d’Anne Fontaine

Dans la Pologne de 1945, une jeune athée rationaliste en internat à la Croix-Rouge se retrouve dans un couvent à être le seul espoir d’une communauté de religieuses dont plusieurs sont tombées enceintes dans des circonstances terribles.

Les innocentes sera présenté le 11 juin au Cinéma du Parc et à l’affiche au Québec à partir du 19 août.

Valley of Love de Guillaume Nicloux

Un vrai film français avec un titre anglais et deux monuments du cinéma de l’Hexagone : Gérard Depardieu et Isabelle Huppert. Plaisanterie à part, le titre fait référence au lieu où se retrouve le couple de divorcés à la demande de leur fils qui s’est récemment enlevé la vie. Bref, pas un film pour Jeff Fillion.

Guillaume Nicloux est un auteur de polars et un réalisateur de films à suspense bien établi. Il sait installer des ambiances troublantes, un peu surréelles et très cinématographiques.

Valley of Love sera présenté le 23 août 21h à la place de la Paix dans le cadre de « Cinéma urbain à la belle étoile ».

–  Maude Levasseur

La programmation d’été du festival Cinémania aura lieu dans différentes salles et différents parcs de la métropole du 8 juin au 23 août 2016.
Pour plus de détails, c’est ici.