Désireuse de donner une saveur nouvelle à la programmation de son cinéma estival en plein air, la Société des arts technologiques (SAT) donne un nouveau souffle artistique à Cinéma urbain en offrant aux cinéphiles l’opportunité de découvrir une sélection éclectique de films aux accents de festival international. Mêlant chef d‘œuvres historiques et premières, courts-métrages et longs-métrages, tableaux contemplatifs et intensité tragique, la 13e édition de l’événement sera un rendez-vous attendu chaque mardi dès 21h du 3 juillet au 4 septembre 2018 à la place de la Paix dans le Quartier des spectacles. Cinéma urbain est présenté en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles et l’arrondissement de Ville-Marie.

Les réalisateurs David Lynch, Spike Lee, Martin Scorsese, Luc Besson, mais aussi Robin Aubert et Ziad Kalthoum feront notamment partie de cette programmation incontournable et diversifiée. « Certains grands classiques méritent d’être magnifiés en prenant possession d’un lieu extérieur, d’un quartier historique qui plus est. Je n’ai pas cessé de penser à comment des films pouvaient s’ancrer dans le célèbre Redlight de Montréal. » explique Danny Lennon, chargé de la programmation pour la SAT et créateur du gala de courts-métrage Prends ça courts!, qui a su mobiliser les partenaires tels que Fantasia, SPASM, l’ONF, le Festival du film black, Filmpop, KINO, Cinemania, RIDM et Prends-ça courts!.

Revoir la folie de Dune de David Lynch avant de se plonger dans la version à venir de Denis Villeneuve, retrouver un des premiers chefs-d’œuvre de Spike Lee quelques jours avant le lancement de son dernier-né ou se plonger dans la bande-originale du Grand Bleu en regardant les étoiles a fait partie de la vision de cet amoureux du cinéma. Pour commencer en beauté, c’est le 8 1/2 de Federico Fellini qui ouvrira la série le 3 juillet, l’épopée délirante d’un cinéaste dépressif, considéré comme l’un des meilleurs films de tous les temps.

En plus de redécouvrir une partie de l’histoire du grand écran, les spectateurs pourront aussi aller à la rencontre de nouvelles figures prometteuses du Québec et de l’international. Le Cinéma urbain aura notamment l’honneur de présenter deux films en première québécoise: l’expérience carcérale inédite et poignante du documentaire The Work de Jairus McLeary et Gethin Aldous (États-Unis, 2017) le 10 juillet, et le road-movie dramatico-loufoque Crash Test Aglaé de Éric Gravel (France, 2017) le 21 août. En bonus, pour s’immerger davantage dans l’univers des réalisateurs, plusieurs d’entre eux seront présents lors des projections pour échanger avec le public, parmi lesquels les figures locales Luc Bourdon, Jérémy Comte, Maxime Claude L’Écuyer, Robin Aubert ainsi que le montréalais Éric Gravel.

De quoi profiter encore des douces soirées estivales en satisfaisant son appétit cinéphile !

Source : SAT

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :