Ça y est! On ouvre les vannes. On déverse l’offre de notre côtoiement privilégié dans le fleuve de votre intérêt et de vos humbles ambitions! De quoi on parle au juste? D’une chasse aux collaborateurs sur le somptueux domaine de la musique pas prétentieuse. Non, on ne fait pas encore la différence entre Bach et Styx, mais on y travaille. Voici, grosso modo, le profil du candidat idéal :

Dans ce top 5, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte. Bienvenue aux dames!

1. Il sait en fait faire la différence entre Bach et Styx. Par contre, il ne tient pas à se vautrer dans l’analyse à n’y rien comprendre de la musique acousmatique du 20e siècle. Bravo pour sa thèse et bonne chance néanmoins au rayon de l’ethnomusicologie de la Grande bibliothèque.

2. Il ne s’enfarge pas dans les fleurs de la syntaxe en jonglant avec les microsillons. De plus, il n’est pas down avec les emprunts et les anglicismes usuels.

3. Il a un haut-le-cœur chaque fois qu’on lui balance du « vaporeux » et de l’« éthéré » pour qualifier un album dont le son très « eighties » provient d’un synthétiseur. Il se précipite aux toilettes quand il apprend « qu’une foule était conquise d’avance » lors d’un spectacle présenté au Centre Bell.

4. Il reconnaît qu’il y a cinquante nuances de Grey entre la « tightness » et la « non tightness » d’un band rock sur scène.

5. Plus que toute autre chose, il aime écouter, lire et écrire par plaisir, en misant sur la créativité et la désinvolture pour séduire le lecteur avide de découvertes… et conquis d’avance.

Votre salaire? L’expérience, les services de presse et une belle entrée dans le merveilleux monde du journalisme culturel.

Ça vous intéresse? Envoyez votre curriculum vitae, une lettre de motivation et quelques articles (si vous en avez sous la main) au melissa.meconnus@gmail.com.

Bien à vous,

– L’équipe du webzine Les Méconnus