Photo : Valérie Gay-Bessette

Cela fait déjà 30 ans que le FIJM propose un gros show gratuit le mardi, soit en plein milieu du festival, pour remercier le public d’être toujours fidèle au rendez-vous. Pour l’occasion, les invités étaient nuls autre que le groupe ontarien de renommée mondiale Walk Off the Earth. Pas pire. Ils étaient attendus sur la Scène TD (lire : l’énorme scène) à 21h30 avec un mandat : faire bouger les dizaines de milliers de spectateurs qui occupaient la Place des festivals.

Le défi n’était franchement pas très grand. Il aurait fallu vivre sous une roche depuis au moins les cinq dernières années pour ne jamais avoir entendu parler de WOTE, réputé pour ses vidéos virales plus impressionnantes les unes que les autres, et son énergie contagieuse. On a d’ailleurs commencé avec une valeur sûre : Shape of You de Ed Sheeran, jouée à la façon de la vidéo. La réaction a été instantanée.

Il fallait s’attendre à ce que la majorité du public ne connaisse que très peu ou pas du tout les chansons originales du groupe, ce qui explique que les réactions étaient bien plus vives lorsqu’on reprenait un succès (Happy de Pharrell, puis un medley partant de Hello de Adele pour se conclure avec Closer de The Chainsmokers pour n’en nommer que quelques-uns) que lorsque Walk Off the Earth se lançait dans ses propres compositions, pourtant contagieuses d’énergie. On a quand même réussi à convaincre plusieurs membres de l’assistance de chanter le refrain de Sing It All Away (de l’album R.E.V.O., ce qui est un peu mêlant puisque l’album le plus récent porte lui-même ce titre) à diverses reprises à travers la soirée avant de la jouer pour vrai (j’ai compté quatre ou cinq tentatives). On s’est surpris à reconnaître quelques chansons originales qui ont passé à la radio ces dernières années mais qu’on n’a pas nécessairement associées à WOTE. Il faut dire que pour un auditeur peu informé, le groupe joue seulement Somebody That I Used to Know avec une guitare. Bref, on s’est efforcé pendant 1h40 de prouver le contraire.

Un des moments forts de la soirée comptait un passage en français. On a eu droit à du Joe Dassin (l’immortel Les Champs Élysées, que tout le monde a chanté avec joie, pendant que les lumières sur scène imitaient le bleu-blanc-rouge du drapeau français). L’autre grand moment, c’était le moment où le discret Beard Guy (alias Mike Taylor) a joué au piano Bohemian Rhapsody de Queen, transformant la Place des festivals en immense karaoké. En fin de spectacle, ce qui devait se passer se passa : les cinq musiciens se sont massés derrière une guitare trop petite pour tout le monde (et encore plus parce que la chanteuse Sarah Blackwood était lourdement enceinte) pour interpréter LA chanson qui a lancé leur carrière. Mini déception : on n’a pas entendu d’un couplet et un refrain de Somebody That I Used to Know avant de changer à d’autres chansons. On a en fait eu droit à un bien beau medley guitare-voix incluant des chansons remontant jusqu’aux Beatles (Twist and Shout). L’idée est bonne et rafraîchissante, même si on aurait préféré plus de simplicité!

Photo : Benoit Rousseau

Vers 23h, les gens quittaient la place. Tous? Non! Certains irréductibles sont restés à l’avant et ont insisté pour que WOTE revienne pour une ultime chanson, chose que le groupe a fait avec grand plaisir, pour finir le tout vers 23h10. Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’était une soirée festive, chaude (merci aux jets de feu à l’avant de la scène) et énergique, mais on doute qu’elle s’inscrira parmi les soirées de mi-festival les plus mémorables de l’histoire du FIJM.

– Olivier Dénommée

Walk Off the Earth jouait gratuitement sur la Scène TD le mardi 4 juillet 2017, dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal. Le festival se poursuit jusqu’au 8 juillet. Pour tout savoir de la programmation, c’est ici.

Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant. Remplissez le formulaire pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :