critique Archives - Les Méconnus
Voir par tag

critique

Commentaires fermés sur « Le dictionnaire critique du sexisme linguistique » : sexiste, la langue française ?
le 19 octobre 2017  par  meconnus2

« Le dictionnaire critique du sexisme linguistique » : sexiste, la langue française ?

Trente-trois auteurs féministes unissent leur voix dans Le dictionnaire critique du sexisme linguistique pour revisiter certains termes de la langue française qui reflètent de profondes inégalités entre les genres. Si le français est sexiste, il est...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Stabat Mater » et « Symphonie no 7 » : clivage harmonieux
le 18 octobre 2017  par  meconnus2

« Stabat Mater » et « Symphonie no 7 » : clivage harmonieux

Inaugurant la saison 2017-2018, le programme double présenté par les Grands Ballets n’est pas passé inaperçu. D’abord, l’affiche de Stabat Mater montrant la danseuse Vanesa Garcia-Ribala Montoya ensanglantée et drapée d’un linceul, illustrant les souffrances...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur Finale du FNC 2017 : le genre humain, ses sacrifices et ses névroses
le 17 octobre 2017  par  meconnus2

Finale du FNC 2017 : le genre humain, ses sacrifices et ses névroses

Même s’il touchait à sa fin ce week-end, le Festival du Nouveau Cinéma semble presque avoir calculé cette sélection dont les images resteront ancrées à l’imaginaire collectif encore pour un bon moment. Retour sur sept...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « On » de José Navas : une rétrospective tendre et inclusive
le 16 octobre 2017  par  meconnus2

« On » de José Navas : une rétrospective tendre et inclusive

Crédit photo : Nina Konjini Cette année, pour célébrer son nouveau domicile, l’Agora de la danse a invité José Navas à produire une nouvelle création. Pour l’occasion, le célèbre chorégraphe a décidé de monter une...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « La femme la plus dangereuse du Québec » : Josée Yvon nous hait
le 14 octobre 2017  par  meconnus2

« La femme la plus dangereuse du Québec » : Josée Yvon nous hait

Josée Yvon. La fée des étoiles. La poète des démunis. La guérillera des affamés. Celle qui veut porter la parole des abîmés. Morte des suites du sida en 1994, sa vie et son oeuvre sont...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur FNC 2017 – « Téhéran Tabou » et « Thelma » : regards sur l’oppression
le 12 octobre 2017  par  meconnus2

FNC 2017 – « Téhéran Tabou » et « Thelma » : regards sur l’oppression

Le premier se penche sur les restrictions religieuses en Iran et les souffrances qu’elles infligent à la population, en particulier pour les femmes. Le deuxième explore les stigmates que laisse la domination patriarcale sur le...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Omi Mouna » : (re)visiter le passé
le 12 octobre 2017  par  meconnus2

« Omi Mouna » : (re)visiter le passé

Crédit photos : Alex Paillon Qu’est-ce qui peut expliquer la violence familiale? C’est la question que s’est posée Mohsen El Gharbi dans le solo Omi Mouna (ou ma rencontre fantastique avec mon arrière-grand-mère) présenté en...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Last Night I dreamed that somebody loved me » : une ode à la dépression égocentrique
le 11 octobre 2017  par  meconnus2

« Last Night I dreamed that somebody loved me » : une ode à la dépression égocentrique

Crédit photos : LePigeon La créatrice Angela Konrad se concentre sur l’écriture théâtrale par le prisme d’interrogations critiques du monde d’aujourd’hui. Dans sa nouvelle création Last Night I dreamed that somebody loved me, l’artiste met...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Montréal noir » : dans l’obscurité de la ville
le 04 octobre 2017  par  meconnus2

« Montréal noir » : dans l’obscurité de la ville

Crédit photo : Stéphane Milot Montréal noir, d’abord édité en 2003, est un recueil de nouvelles drôles et sombres, inquiétantes et décalées, abracadabrantes et réalistes. Regroupant sept nouvelles d’auteurs aux styles plutôt variés autour d’une...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « La grenouille avait raison » à la TOHU : de la beauté, de l’ennui
le 03 octobre 2017  par  meconnus2

« La grenouille avait raison » à la TOHU : de la beauté, de l’ennui

Il va sans dire que James Thiérrée a un univers singulier. Entre le cirque, la danse, le mime et langage cinématographique, son spectacle La grenouille avait raison est une oeuvre difficile à cerner. Au lever...

Lire la suite...

  Haut de page ↑ Copyright © 2016 Les Méconnus

Connexion

Connexion en cours...

Mot de passe perdu?