critique rose normandin Archives - Les Méconnus
Voir par tag

critique rose normandin

Commentaires fermés sur « Local B-1717 » : art panique
le 09 avril 2018  par  meconnus2

« Local B-1717 » : art panique

Le nouveau spectacle in situ du Théâtre à corps perdus commence bien avant l’arrivée de la comédienne principale sur « scène ». On peut dire que le ton est donné dès qu’on marche sur la...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Le songe d’une nuit d’été » au Théâtre Denise-Pelletier : strass et paillettes
le 29 mars 2018  par  meconnus2

« Le songe d’une nuit d’été » au Théâtre Denise-Pelletier : strass et paillettes

Crédit photo : Gunther Gamper Lorsque le rideau se lève sur Le songe d’une nuit d’été de Frédéric Bélanger et Steve Gagnon, c’est d’abord le travail de Francis Farley-Lemieux et Julie Basse qui émerveille. L’enseigne...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur Vu au RVQC 2018 : arrêt sur trois réalisatrices
le 14 mars 2018  par  meconnus2

Vu au RVQC 2018 : arrêt sur trois réalisatrices

Un petit coup de cœur pour la démarche de ses trois femmes qui ont offert des films sans complexe dans le cadre des 36e Rendez-vous du cinéma québécois! Isla Blanca de Jeanne Leblanc À l’affiche...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Jean dit » d’Olivier Choinière : libérer la bête
le 27 février 2018  par  meconnus2

« Jean dit » d’Olivier Choinière : libérer la bête

Crédit photo : Valérie Remise La vérité, c’est Jean qui la détient et y a pas plus dangereux que ceux qui croient détenir la vérité ! » Enfant, le jeu Jean Dit m’a toujours un...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Moi aussi je voulais l’emporter » de Julie Delporte : tristesse féministe
le 14 février 2018  par  meconnus2

« Moi aussi je voulais l’emporter » de Julie Delporte : tristesse féministe

À quel âge ai-je commencé à me sentir flouée d’être une fille?» Ce qui frappe dans le travail de Julie Delporte est la sensibilité. Ses histoires semblent nous être chuchotées. Ses constats, souvent douloureux, nous...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « L’insulte » : raviver les blessures pour retrouver sa dignité
le 05 février 2018  par  meconnus2

« L’insulte » : raviver les blessures pour retrouver sa dignité

C’est inspiré par sa propre expérience que Ziad Doueiri a co-scénarisé et réalisé L’insulte. Toni (un ténébreux Adel Karam) porte fièrement son allégeance aux Forces Libanaises (ancienne milice chrétienne, aujourd’hui parti politique officiellement laïc). Les...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Hurlevents » : la finesse de Fanny Britt
le 05 février 2018  par  meconnus2

« Hurlevents » : la finesse de Fanny Britt

Crédit photo : Gunther Gamper S’attaquer à l’adaptation théâtrale de Les hauts de Hurle-Vent d’Emily Brontë est un projet casse-gueule. Chronique d’une passion (ou d’une maladie mentale comme le dit Fanny Britt dans sa pièce)...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Dans la solitude des champs de coton » : se fracasser contre autrui
le 29 janvier 2018  par  meconnus2

« Dans la solitude des champs de coton » : se fracasser contre autrui

Crédit photo : Jean-François Hétu S’il vous plaît, dans le vacarme de la nuit, n’avez-vous rien dit que vous désiriez de moi, et que je n’aurais pas entendu? » Une ruelle, la nuit, deux hommes...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Diane a les épaules » : écrire pour son actrice
le 19 janvier 2018  par  meconnus2

« Diane a les épaules » : écrire pour son actrice

Disons-le d’emblée, Diane a les épaules est un film oubliable. Il constituera, dans le panthéon de votre cinéphilie, une énième œuvre entre le 3 étoiles et le 3 étoiles et demie dont vous ne vous...

Lire la suite...

Commentaires fermés sur « Borealium Tremens » de Mathieu Villeneuve : entre folklore et cliché
le 17 novembre 2017  par  meconnus2

« Borealium Tremens » de Mathieu Villeneuve : entre folklore et cliché

Crédit photo : Maciej Ostrowski Chaque rang porte sa masse d’accidents niaiseux, de malheurs enfouis, de caves jamais cimentées et de greniers qu’on ne visite plus, même plus pour chasser les souvenirs, parce qu’on ne...

Lire la suite...

  Haut de page ↑ Copyright © 2016 Les Méconnus

Connexion

Connexion en cours...

Mot de passe perdu?