Cette année la maison d’édition Scholastic atteint l’âge vénérable de 60 ans! Si si, depuis 1957 Scholastic Canada a partagé des tonnes d’histoires avec des jeunes lecteurs tant francophones qu’anglophones.

Pour marquer cet anniversaire, la maison d’édition a publié plus tôt cette année le rapport Les livres et les enfants : tendances et habitudes, résultat d’une large enquête nationale menée en français et en anglais auprès d’enfants âgés entre 6 et 17 ans et de parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans, portant sur les attitudes et les comportements liés à la lecture pour le plaisir. Pour le consulter, c’est ici.

Comme à chaque année, leur catalogue s’est vu bonifié de dizaines et dizaines de nouveaux titres. L’offre étant énorme, on a choisi de vous présenter nos coups de cœur de l’automne.

Triangle de Mac Barnet et Jon Klassen

Voici Triangle. Il veut jouer un tour à son ami Carré. Mais Carré n’aime pas qu’on se moque de lui. Rira bien qui rira le dernier. »

Énorme coup de cœur pour ce duo un brin irrévérencieux et leur humour tordu et absurde. Sous ses abords un peu simplet, l’effet est néanmoins indiscutable : fiston du haut de son presque 5 ans et moi de mon « presque plus 37 ans », nous sommes esclaffés.

On y parle d’une forme qui vit dans un endroit avec des objets ayant la même forme et qui s’amuse avec une autre forme d’un autre village de forme, rien de plus. Et pourtant. La narration quoique minimaliste est d’une efficacité indéniable (merci d’ailleurs au traducteur) ; jumelée aux illustrations, on y trouve un rythme et un sens du punch incomparable. Définitivement, Jon Klassen et Mac Barnet savent retenir l’attention et faire rire. Triangle est le premier titre d’une trilogie (sans surprise le prochain sera Carré) ; ici on a déjà bien hâte!

Triangle, Mac Barnett, Jon Klassen, Éditions Scholastic, 2017, 4 ans et plus, 22,99$

La série Éléphant et Rosie de Mo Willems

Gérald découvre qu’avoir deux oiseaux sur la tête est pire que d’en avoir un seul!»

Bien connu du côté anglophone depuis maintes années, c’est seulement cet automne que le public francophone a enfin le plaisir de faire la connaissance avec ce sympathique pachyderme et de cette petite truie. Duo improbable certes, mais hautement charmant à travers leurs aventures et préoccupations enfantines. Au fil des dialogues des deux amis, l’auteur engage aisément les jeunes lecteurs.

Les courtes phrases, les répétitions, les questions et l’utilisation des bulles de couleurs pour chaque personnage font de ces livres de bons candidats pour les premiers lecteurs. Les illustrations avec leurs traits simples sur fond blanc sied parfaitement le texte en laissant toute la place aux protagonistes et leurs drôles d’expressions faciales. C’est en faisant la lecture à de jeunes enfants qu’on peut vraiment apprécier tout le génie derrière ces livres ; c’est mignon, drôle et à chaque fois surprenant. Deux nouveaux titres s’ajouteront à la série dès cet hiver (yeah!).

Éléphant et Rosie : Tu as un oiseau sur la tête!, Mo Willems, Éditions Scholastic, 2017, 3 ans et plus, 11,99$
Éléphant et Rosie : Veux-tu jouer dehors?, Mo Willems, 2017, 3 ans et plus, 11,99$

La mauvaise humeur et la branche de Lemony Snicket et l’illustrateur Matthew Forsythe

Une histoire en chassé-croisé qui souligne l’incidence que peut avoir un nuage de mauvaise humeur sur les gens qu’il croise sur son chemin. »

Ici, on suit un petit cumulus grognon qui erre à la recherche de gens à embêter et infecter de sa mauvaise humeur, et une branche, si si, une petite branche inanimée qui va provoquer une ribambelle d’actions et de réactions. Car si la mauvaise humeur est parfois contagieuse et peut se propager rapidement, elle peut disparaître tout aussi prestement ; après tout, les rires, l’amour, le pardon, pourraient nous attendre juste au coin de la rue!

On retrouve déjà sur le marché quantité de bouquins sur les émotions. Ici, on nous offre une intrigue rigolote, légère et unique qui cadre parfaitement avec le ton satirique auquel nous a habitué précédemment Lemony Snicket (aka Daniel Handler). Les illustrations signées par le montréalais Matthew Forsythe ont un petit côté rétro et de jolies couleurs délavées qui accompagne parfaitement le texte. On a clairement craqué pour la petite bouille du nuage et les personnages avec leur tête de vieux bonhommes Fisher Price. Au fait, Matthew Forsythe a aussi magnifiquement illustré le livre La feuille d’or paru cet automne chez Comme des géants (à voir vraiment!).

La mauvaise humeur et la branche, Lemony Snicket, Matthew Forsythe, Éditions Scholastic, 2017, 4 ans et plus, 21,99 $

Et mention spéciale :

Imagine de John Lennon (oui oui celui-là) et Jean Julien

Crée en collaboration avec Amnistie Internationale, l’emblématique chanson du défunt Beatles est ici traduite et mis en image par Jean Julien (ben oui, encore lui, on vous en a parlé ici et ici).

On y retrouve un petit pigeon avec sa branche d’olivier qui se lance dans un grand voyage afin de répandre un message de paix et de tolérance entre les oiseaux du monde entier, de toutes formes, tailles, et couleurs.

Puissant single de 1971, moi une enfant des années 80, ai entendu à maintes reprises cet hymne pacifiste ; dans sa version originale, en anglais. J’avouerais qu’il m’a fallu quelques lectures avant de m’habituer à la traduction. À noter toutefois qu’on retrouve les paroles originales à la fin du livre.

Néanmoins, je crois, tout particulièrement dans le contexte socio-politique actuel, qu’il s’agit d’un livre parfait pour amorcer des discussions en famille et aborder les problèmes humanitaires dans le monde. Pour moi, la lecture est un excellent moyen de développer l’empathie chez les enfants et l’acceptation de nos différences est un premier pas vers la paix.

Le livre présente aussi une préface de Yoko Ono Lennon qui espère qu’une nouvelle génération pourra imaginer un monde en paix : « John avait composé Imagine comme un appel à la paix dans le monde. La paix. Aujourd’hui plus que jamais, nous en avons besoin. »

Ce livre devrait plaire tout particulièrement aux fans de John Lennon (Allô papa!) qui pourront partager avec les plus jeunes leur passion pour la musique de cet icône, mais aussi valoriser le message de tolérance de celui-ci.

Pour chaque exemplaire vendu, un don sera fait à Amnistie Internationale.

Imagine, John Lennon, Jean Jullien, Éditions Scholastic, 2017, 3 ans et plus, 19,99$

Mona Lacasse 

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :