Crédit photo : Michael Reinhart

Et si on vous invitait à découvrir Montréal d’un autre point de vue? C’est ce que le dramaturge belge et la chorégraphe montréalaise Lin Snelling vous proposent avec Rewriting Distance, qui sera présenté du 15 au 18 novembre prochains à l’Agora de la danse.

C’est en 2003, à l’occasion de l’événement Vooruit Danse en Avant, que Guy Cools et Lin Snelling se sont serrés la main pour la première fois. Cette belle rencontre a donné lieu à une proposition artistique audacieuse. L’idée derrière Rewriting Distance? Raconter l’endroit où a lieu l’interprétation de l’oeuvre à travers mouvements, écriture et paroles.

Entre écrans et rouleaux de papier, les interprètes auront pour but de représenter Montréal en pleine improvisation oui, mais en suivant une base bien établie. Pour bien nourrir l’oeuvre, qui est déjà passée par l’Europe, Guy Cools et Lin Snelling seront accompagnés sur scène par des complices d’ici : Peter Trosztmer, interprète et chorégraphe, et Catherine Lalonde, journaliste, écrivaine et interprète. La performance se déroulera dans un espace très défini en s’articulant autour de l’interprète et du témoin, qui seront observés par le public. Intriguant, n’est-ce pas?

Pour en savoir plus sur les créateurs…

Guy Cools a travaillé avec des chorégraphes de partout dans le monde, dont Koen Augustijnen, Sidi Larbi Cherkaoui, Danièle Desnoyers, Christopher House, Akram Khan et Arno Schuitemaker. Dramaturge de la danse, l’artiste belge est également comédien et critique de danse. Il donne également des ateliers pour les chorégraphes avec Lin Snelling et Ginelle Chagnon. Cools a entre autres publié Cultures de Danse métissées: sur l’identité artistique migratrice de Sidi Larbi Cherkaoui et Akram Khan et Corps Imaginatifs, dialogues sur des pratiques de performance.

La chorégraphe et interprète montréalaise Lin Snelling est une passionnée d’improvisation en danse contemporaine, flirtant régulièrement avec le jeu théâtral et la poésie. Celle qui enseigne la danse à l’Université d’Alberta a fait le tour du monde (ou presque) avec la compagnie CARBONE 14 entre 1989 et 2001. Snelling a signé les chorégraphies de Femme comme paysage (1999) et Circle (2002) aux côtés de Michael Reinhart et Josée Gagnon, ainsi que Words Will Be Spoken/Echo avec Hetty King et IAMMYOWNRAIN (2001) avec Chantal Lamirande.

Mélissa Pelletier

Rewriting Distance, du 15 au 18 novembre 2017 à l’Agora de la danse. Pour plus d’informations, c’est ici.

* Cet article a été écrit en collaboration avec l’Agora de la danse.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :