Plein(s) Écran(s), en collaboration avec les Cinémas Beaubien et du Parc sont fiers de dévoiler la programmation de janvier/février de la nouvelle initiative Plein(s) Écran(s) en salle. À compter du 19 janvier, et ce, tout au long de l’année, un court métrage sera présenté avant un long métrage sélectionné. Cela fait plusieurs années que l’industrie souhaite voir ce genre de programme double prendre l’affiche sur une base régulière, à l’instar du monde de la musique ou de l’humour où les premières parties sont monnaie courante. Tous les deux mois, ce sont quatre nouveaux jumelages courts/longs qui seront annoncés.

L’aventure débute en force demain avec la présentation du court métrage Le dernier jour de Frédéric St-Hilaire avant le long métrage documentaire Destierros de Hubert Caron-Guay. Prendront ensuite l’affiche La pureté de l’enfance de Zviane avant Les scènes fortuites de Guillaume Lambert (26 janvier), Amour amour de Sarianne Cormier avant All You Can Eat Bouddha de Ian Lagarde (16 février) et finalement Sans mot d’Alexis Fortier Gauthier avant Pour vivre ici de Bernard Émond (23 février).

Ce nouveau volet de Plein(s) Écran(s) vise à valoriser le court métrage en tant qu’œuvre cinématographique et à se positionner en faveur de la salle de cinéma. Plein(s) Écran(s) ne croit pas que la diffusion via Internet est là pour remplacer l’expérience en salle, mais au contraire, que les deux expériences sont en fait complémentaires. L’équipe de Plein(s) Écran(s) est fière de s’associer aux Cinémas Beaubien et du Parc et espère que le projet s’étendra à d’autres salles au courant des prochains mois.

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier de la SODEC.

À propos de Plein(s) Écran(s)

Plein(s) Écran(s) est le tout premier festival de films au monde se déroulant entièrement sur Facebook qui a pour but de faire rayonner le talent des cinéastes du Québec, mais aussi de faire découvrir le court métrage au plus grand auditoire possible. Leur objectif est d’utiliser l’ubiquité et l’accessibilité de Facebook afin d’offrir au court métrage une vitrine exceptionnelle et de faire tomber les barrières géographiques. Plein(s) Écran(s) propose donc de repenser le concept de festival à travers un évènement cinématographique unique en son genre et disponible dans le monde entier puisqu’il se déroule entièrement en ligne.

Source : IXION Communications 

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :