Crédit photos : Valérie Remise

Un banal Harlequin, Le Malade imaginaire de Molière et la biographie de Jean Coutu, Sans prescription ni ordonnance, étaient – entre autres – sur la scène du Quat’Sous mercredi soir dernier. C’est que le directeur artistique Christian Lapointe a convié le public à offrir un livre, n’importe lequel, dans le cadre de l’happening littéraire Notre bibliothèque qui se tenait du 24 au 26 janvier dernier. Retour.

Fidèle à la première édition qui avait eut lieu à Québec en septembre dernier, Christian Lapointe a invité une galerie de comédiens et d’auteurs à piger dans la montagne de livres qui se trouvait sur la scène afin d’en faire une lecture personnelle et improvisée pendant trente minutes. Une idée brillante, un concept original qui aurait le potentiel de devenir une belle tradition.

Bien que le fait d’interpréter un livre au hasard devant public puisse être un défi périlleux, ça n’a pas semblé être un enjeu pour la plupart des comédiens. Chacun d’entre eux y allait avec une stratégie de lecture et d’interprétation plus ou moins réfléchie d’avance, sur une scène où se tenait un divan noir très élégant, un écran télé affichant un feu de foyer, et cette montagne de livres pêle-mêle. Deux musiciens étaient sur scène pour accompagner les lectures et pour appuyer le risible, le ridicule ou le tragique – selon le cas – des textes lus. C’était ludique, festif, une sorte de fête de la lecture.

Il est vrai toutefois que certaines lectures s’éternisaient en longueur, et bizarrement c’était lorsque les lecteurs qui semblaient avoir préparé un peu plus leur prestation prenaient la parole. Mais oublions cette remarque, car les portes de la salle étaient grandes ouvertes et le public était libre de sortir et d’entrer à sa guise. Aucune prise en otage, et les passages où notre attention était ailleurs étaient absolument pardonnables dû la durée du spectacle qui était de quatre heures.

Il y eut des rencontres improbables entre livres et lecteurs : par exemple celle d’une histoire érotico-satanique et Sarah Berthiaume, ou encore celle du Livre de mes premières recettes  et les mains de Fabien Cloutier  (un duo hilarant) suivi du très contrastant manifeste du F.L.Q. qui a tout de suite changé le ton de la prestation de Cloutier, un ton presque solennel.

Place à la rencontre

Quant à la rencontre entre le public et les lecteurs, elle était belle, complice. Comme ce moment avec Alain Farah qui, après nous avoir confié la raison de sa fatigue, a rapproché au devant de la scène le divan noir, pour nous faire la lecture des Fleurs du Mal.

La lecture de Marie Brassard a également été un moment fort : il y a eu un envoûtement dans la salle, un silence sacré. Il n’était pas question du texte en particulier : c’était surtout dans la manière de rendre l’histoire, de faire la lecture. Il semble que les mots prennent un sens différent lorsqu’ils sont dits.

Je ne suis pas la seule qui s’est laissée inspirer par cette soirée. Après la pièce, j’entends ceci derrière mon épaule :« Je veux faire ça chez moi ». Oui, bonne idée, on a tous envie de se faire faire la lecture entre amis:  cet événement doit se convertir dans nos salons autant que cette tradition de lecture à haute voix doit survivre à l’enfance.

– Léa Rouleau

Notre bibliothèque s’est déroulé au Théâtre de Quat’Sous du 24 au 26 janvier 2018. Pour toutes les informations, c’est ici.

Direction artistique Christian Lapointe
Avec Mathieu Arsenault, François Édouard Bernier, Sarah Berthiaume, Émilie Bibeau, Marie Brassard, Fabien Cloutier, Sébastien David, Evelyne de la Chenelière, Myriam de Verger, Sophie Desmarais, Frédéric Dubois, Alain Farah, Marie-Thérèse Fortin, Maude Guérin, Catherine Lalonde, Ève Landry, Antoine Laprise, Justin Laramée, Didier Lucien, Olivier Morin, Stanley Péan, Marcel Pomerlo, Elkahna Talbi, Inès Talbi
Musique Stéphane Caron et Frédérick Desroches

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :