Bonne nouvelle pour les amateurs de littérature jeunesse et tous les petits (et plus grands!) lecteurs en ce début d’année 2018 : c’est le 22 janvier que nous trouverons en librairie le premier titre de la nouvelle maison d’édition Le Lièvre de Mars. Hourra!

Et pourquoi s’extasier de la sorte demanderez-vous? C’est que Le lièvre de Mars (un sympathique clin d’oeil à Alice au pays des merveilles) se différencie des autres maisons d’édition québécoises de par sa mission, soit « la réédition d’albums et de textes d’albums épuisés des six dernières décennies et de classiques de littérature jeunesse. L’idée de la collection est de donner une nouvelle vie à des œuvres choisies, incontournables ou méconnues. Elle vise la conservation, la réédition et la diffusion de livres de grande qualité littéraire et graphique de la littérature enfantine des quatre coins du monde », apprend-t-on sur leur site.

Amoureux du livre illustré c’est donc Nadine Robert, auteure et cofondatrice de la maison d’édition Comme des géants, qu’il faut remercier. Bien que la ligne éditoriale soit différente, si on se fie à la qualité littéraire et artistique des titres parus chez Comme des géants, on ne peut que se réjouir de ce nouveau projet de Robert, qui se lance cette fois-ci en solo dans l’aventure.

Quelques titres à surveiller

Que pourra-t-on lire en premier? On sera bientôt invité à (re)découvrir les aventures de Java le tigre et du jeune Sanji dans C’est bien! C’est affreux! de Joan M. Lexau et Aliki aux illustrations. L’édition originale de cet album est parue en 1963 en anglais et sera réédité pour la première fois en français par Le Lièvre de Mars.

Au printemps, en plus du dégel, c’est Le petit Ivan de Niki Orfanou et Yvan Duque qui nous attend. Adaptation d’un conte traditionnel russe, on y croisera la fameuse sorcière Baba-Yaga.

Finalement, à l’automne paraîtra l’intriguant Voici Colin adapté par Christiane Duchesne et illustré par Gérard DuBois (parenthèse : c’est aussi lui qui signe le joli logotype de la maison). Il s’agit de l’adaptation du texte This Is The House That Jack Built, une vieille comptine Anglo-Saxonne (on parle quand même du 18e siècle ici) présentée sous la forme d’un conte en chaîne (ou conte-randonnée), dans laquelle une formule est continuellement répétée.

Personnellement, on a bien hâte de découvrir tous ces titres pour une première fois, mais surtout de retrouver en français, les fameux « Moomins » de la finlandaise Tove Jansson (1914-2001), dès 2019.

Moi je dis vivement les secondes vies et les découvertes, et bonne année 2018!

N’hésitez pas à consulter le site web de la maison d’édition ici pour plus de détails sur le catalogue de titres à paraître et les actualités ou à relire notre mini-entretien avec Nadine Robert ici.

Mona Lacasse

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :