Le 18 mai dernier, Young Critters s’apprêtait à lancer son tout premier EP, Sedate me, au Matahari Loft. Ce qui s’annonçait comme une soirée festive a finalement tourné au vinaigre lorsqu’une vingtaine de policiers ont procédé à une descente policière. Le résultat? Spectacle annulé… et un Matahari Loft définitivement fermé.

C’est sur la tribune des Méconnus que Shaun Pouliot, le chanteur de Young Critters, a choisi de s’exprimer, dans une lettre ouverte que vous pouvez lire ici.

« Chers Montréalais,

Le soir du 18 mai dernier au Matahari Loft, il y a eu une descente policière. L’événement qui devait avoir lieu était le lancement d’album de mon groupe de musique Young Critters. La descente en question y a mis fin, mais a surtout sonné la fin du Matahari Loft, un lieu culturel où plusieurs artistes montréalais se produisaient en spectacle, tels que Patrick Watson et We Are Wolves.

Pour que ce soit clair, cette lettre ouverte a pour but de vous faire part d’une question que je me pose : est-ce que la ville de Montréal est aussi ouverte à la vie culturelle qu’elle prétend l’être?

En ville, il y a une multitude de bars et de salles de spectacles qui éprouvent des difficultés à préserver leur lieu. À mon avis, si on veut continuer d’encourager les artistes émergents, il faut tenir compte de l’importance de protéger ces endroits qui favorisent leur développement.

Le 18 mai était une date longuement attendue pour nous. On a pris le temps nécessaire pour réaliser un lancement d’album qui contribuerait non seulement au développement de Young Critters, mais aussi à la vie culturelle de Montréal. Nous étions fiers d’investir autant de temps et d’argent dans cet événement qui était pour nous un résultat concret de nos efforts.

Lorsque la police est arrivée pour mettre fin à la soirée, je n’y croyais pas. Il semblerait qu’on ait refusé d’accorder un permis de réunion au Matahari Loft. Vous pouvez imaginer notre frustration. D’autant plus que la descente policière s’est produite 5 minutes avant qu’on monte sur scène.

Ce n’est pas seulement nous qui avons été pénalisé par cette affaire. La soirée comprenait aussi un groupe de Toronto, une exposition d’art visuel d’une multitude d’artistes locaux, un service de traiteur et un DJ. Tout le monde a dû quitter quelques instants après avoir payé leur entrée.

Le Matahari Loft ferme ses portes, ce qui fait un lieu culturel de moins pour Montréal.

R.I.P.

– Shaun Pouliot de Young Critters »

Young Critters a remis son lancement au 7 juin prochain au Divan Orange (et cette fois, la police n’est pas invitée)!

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant. Remplissez le formulaire pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :

CONCOURS – Day Wave au Bar le Ritz PDB