Êtes-vous au courant de la polémique qui fait rage (bon, j’exagère un peu là, mais disons qu’il y a un débat!) dans l’industrie musicale québécoise? Depuis début juin, des musiciennes critiquent le peu d’espace accordé aux femmes dans les festivals. (J’en parle plus longuement ici.)

Après avoir fait un tour au Rockfest à Montebello, où la programmation était presque entièrement masculine (un gros bravo aux organisateurs!), je rêvais d’une meilleure représentativité des femmes. Heureusement, le féminisme s’est rendu au Festival en chanson de Petite-Vallée qui se tient du 29 juin au 8 juillet, du moins si l’on se fie à la plus grande proportion de femmes parmi les artistes invitéEs.

La parité… ou presque

Les chanceuses et chanceux déjà arrivéEs au festival – Les Méconnus en étaient alors à leur dixième heure de route – ont pu entendre l’auteure-compositrice-interprète Sarah Toussaint-Léveillé le jeudi 29 juin. Vendredi après-midi, c’est Amylie qui a parti le bal avec son folk groovy inspiré de Feist. Samedi, à 16 h, Klô Pelgag étonnera le public avec sa pop fruitée, aussi colorée que non conventionnelle. En soirée, les Sœurs Boulay, qui ont d’ailleurs signé la lettre ouverte du collectif Femmes en musique, charmeront le public comme d’habitude avec leur musique douce-amère, sans prétention.

Le lendemain, c’est-à-dire le 2 juillet, ce sera au tour de la chanteuse et pianiste Catherine Major de nous parler d’amour et de nous présenter les pièces de son album La maison du monde. Il faudra par la suite patienter trois jours avant de voir débarquer sur scène Joëlle Saint-Pierre avec son vibraphone et ses chansons planantes. Le 6 juillet, le public pourra danser ou swinger (c’est selon!) sur le country nouveau genre des Hay Babies.

C’est tout?

Oui, hélas. Parmi les 30 spectacles musicaux présentés au festival, 13 mettent en vedette une ou plusieurs femmes. Si la proportion d’environ 43 % est plus impressionnante que celle du Rockfest et que la plupart des autres festivals québécois, elle reste tout de même en dessous de 50 %. Mais puisque c’est déjà beaucoup plus que la norme en vigueur, j’ai espoir que l’année prochaine sera la bonne, côté parité parfaite. Est-ce réaliste d’y croire ou est-ce la mer et le bon air gaspésien qui me font rêver en couleur?

Edith Paré-Roy

Le Festival en chanson de Petite-Vallée, ça se passe du 29 juin au 8 juillet. Pour toutes les informations, c’est ici.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant. Remplissez le formulaire pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :