La programmation monstre des spectacles en salle des Francos est sortie plus tôt cette semaine : une peuplade de légendes et de grands noms noircis en gros et en contraste sur fond de couleur bien choisi. Des légendes, mes amis, et cette édition semble promettre beaucoup de talents moins connus ce qui, bien sûr, intéresse Les Méconnus. Autant nous avons les vedettes de La Voix, autant la scène « sous-sol » de notre langue est bien représentée. On a pris le temps de digérer tout ça, le temps de décider quels sont nos incontournables. Le projecteur des Méconnus est, cette année, pointé sur :

 

Alexandre Poulin

Le Sherbrookois poète et auteur nous offre un moment guitare et harmonica (et peut-être batterie, qui sait?) sur la scène du Club Soda le 13 juin à 19 h. L’homme aillant raflé le titre de « révélation de l’année » lors du gala de l’ADISQ en 2009 nous offre ses exploits enivrants et philosophes en live. Les mangeurs de bons accords et de mots placés à la perfection seront ravis.

***

Paradis | Le Couleur

Crédits photos : C. Viollet (gauche) / Antoine La Rochelle (droite)

Une musique ambiante qui frôle le psychédélique et une basse prononcée qui laisse murmurer toutes les teintes de la mélodie : voilà un spectacle qui promet de plaire. À L’Astral, le 13 juin à 19 h 30, les fans de techno-ambiance-indie feront assurément la file pour entendre les derniers titres de ces artistes. C’est un rendez-vous « glowstick » et bon goût pour les chanceux.

***

Sally Folk

Un humour musical incisif est promis pour pratiquement chacun de ses titres, de « 9 à 5 » à  « Heureux infidèles ». Son style vestimentaire qui rappelle les glorieuses heures du rockabilly donnera des bulles à la simplicité de ses accompagnements qui rehaussent agréablement un style entre le folk et le pop. Écouter « Les heures de visite », c’est un plaisir coupable dont on aime être coupable. Elle sera à L’Astral le 14 juin, dès 19 h 30. Première partie : Andy St-Louis.

***

Vincent Delerm

Un timbre de voix simple et des rimes qu’il faut écouter avec attention. Les Méconnus ne manqueront pas le spectacle, le 13 juin à la Place des Arts, de cet homme qui propose une version new age du crooner moderne ; un mélange affectueux entre le crooner et les chansonniers français en fait. Monsieur est Français et connaît sa syntaxe : il laisse de côté son talent de metteur en scène pour nos Francos, au grand plaisir de nos oreilles, avec un timbre vers le bas qui conforte le siège et qui fait rêver. Première partie : Vianney.

***

Bigflo & Oli

Deux frères certifiés disque or et platine en France, donneront au Club Soda le 16 juin une leçon de mots vite dits au Québec. Les Ordonez, dans un style humble et franchement travaillé, donneront des rimes qui sont promises, selon leurs chansons, de ne pas être faciles. Il n’y a pas de limite à l’imagination et au talent de ce duo, qui sera le 16 juin au Club Soda. Première partie : Roméo Elvis x le Motel.

Les 29es Francofolies de Montréal, c’est onze jours de bonheur qui sont maintenant à mon agenda ; onze jours qui seront, décidemment, trop courts. Il y a tellement à voir, à sentir et à vivre. Belle version, beau fini, bons groupes et bonnes réunions – ceux qui nous rendent fier. Déjà, on attend avec impatience le dévoilement des spectacles extérieurs gratuits en mai… Les Méconnus, assurément, se glisseront partout pour découvrir et découvrir encore plus les connus de demain!

Rousseau P.

—–

Les Francofolies auront lieu cette année du 8 au 18 juin. Les billets sont dès maintenant en vente sur le site web du festival. Il est aussi possible de consulter la programmation ici.

À DÉCOUVRIR AUSSI :

Dix raisons pourquoi #jaihateaufestif