Le Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue (le FME, de son petit nom) approche à grands pas! Du 31 août au 3 septembre, une bonne (ou deux ou trois) poignée de joueurs de l’industrie musicale vont se taper 8 heures de transport – il faut le faire – pour aller zieuter la crème de la musique. Les Méconnus ne seront pas en reste! Découvrez nos kicks ici.

Philippe B
31 août à 21h à l’Agora des arts

Premier arrêt l’Agora des arts pour voir Philippe B. L’auteur-compositeur-interprète revient dans sa région natale pour nous présenter notamment les jolies pièces de son album La grande nuit vidéo sorti en mai dernier. Cette espèce d’étude sur les relations amoureuses – appuyée par la douce voix de Laurence Lafond-Beaulne de Milk & Bone – vise juste et bien.

Emily Wells
1er septembre à 20h à l’Agora des arts

Véritable one woman band cette Emily Wells. Très talentueuse, elle manie synthétiseurs, batterie, violon… Ça donne une musique qui flirte entre sons hip-hop, contemporains et classiques, un véritable bonheur en spectacle. On s’y voit?

I Shot Samo 
2 septembre à 17h à la Scène Évolu-Son

On sait, on sait, c’est un conflit d’horaire fou que nous fait vivre le FME en présentant Mon Doux Saigneur, Catherine Leduc, Saratoga et KROY au même moment. Pourquoi FME, pourquoi? Notre choix se porte tout de même sur I Shot Samo, petit duo indie pop rock bien sympathique de Montréal. Après un l’EP It’s Alright to See Black, Melissa Zappitelli et David Massé nous ont présenté non pas un, mais bien deux singles cette année : Bukowski et Bloodsplatter. On est prêt pour l’album.

Mat Vezio
3 septembre à 17h au Café Bar l’Abstracto

Il a joué avec presque tout Montréal – bon, presque hein – avant de se lancer dans son aventure solo. Celui qui a tenu la batterie pour Louis-Philippe Gingras et Dany Placard et qui a joué dans L’Indice a récemment lancé Avant la mort des fleurs cueillies. Réalisé par Antoine Corriveau, cet effort est riche. Vraiment réussi. À voir sans hésiter.

Anemone
3 septembre à 23h55 au Diable Rond

Il a quelque chose ce quintette. Avec sa pop psychédélique, Anemone amène un son vraiment intéressant. Une belle manière de terminer la soirée ou de refaire le plein pour bien continuer votre chemin dans l’effervescent FME. Anemone, on a hâte à l’album!

En vrac, on ne manque pas : Antoine Corriveau, Duchess Says, Julien Sagot, Ludovic Alarie, Sarah Toussaint-Léveillé… et bien d’autres!

Suivez nos aventures au FME : nous y serons pour vous rapporter… ce qui se rapporte. Bon festival les tannants!

Mélissa Pelletier

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :