Crédit photo : Lily Pinsonneault

C’est ce vendredi 11 août que le festival SOIR va installer ses pénates sur la rue Beaubien pour une deuxième édition costaude entre musique, danse et arts visuels.

« On a carrément doublé la programmation! » lance Thomas Bourdon, le cofondateur de l’événement avec Catherine Bilodeau. « L’année dernière, on n’avait presque pas de budget. Ça nous a poussé à prioriser l’entraide, l’amitié et le travail. Tout le monde a mis la main à la pâte. La générosité, ça paie. C’est un aspect qu’on aimerait garder dans l’idée du festival, que ce soit aussi le fun à organiser qu’à vivre pour les artistes et festivaliers. »

Cette année, les spectateurs pourront se promener entre plus de 28 espaces différents. Au menu? Armand Vaillancourt, Julien Sagot, Marie Brassard, Violett Pi, Laurence Philomène, les Éditions de l’Écrou, Alix Langlois…Ça va dans tous les sens, et c’est voulu. « On veut vraiment garder ce côté éclectique dans la programmation. La sélection des artistes se fait de manière participative, que ce soit des gens qu’on rencontre ou qu’on se fait référer. »

En plus de favoriser la découverte d’un quartier, les organisateurs du SOIR ont à coeur de tout mettre en place pour créer des rencontres artistiques intéressantes. « Cette année, on a essayé d’aller chercher des artistes plus connus, comme Armand Vaillancourt et Marie Brassard. L’idée, c’est de permettre aux artistes de la relève de profiter de la visibilité de ces noms, tout en ouvrant un dialogue entre artistes de générations différentes d’une manière spontanée. »

On vous le donne en mille : les organisateurs du SOIR ont le but de démocratiser l’art en donnant une chance aux nouveaux artistes oui, mais aussi en ayant des considérations de parité, et en tentant d’être une plateforme pour des groupes sous-représentés en culture.

Le SOIR en feu

Thomas Bourdon et Catherine Bilodeau n’ont aucune intention de s’arrêter à la rue Beaubien. Déjà, les fondateurs ont annoncé qu’ils allaient investir le quartier Hochelaga-Maisonneuve le 6 octobre prochain. « On a visé plusieurs endroits, et c’est là qu’on a eu une bonne réponse. Éventuellement, on aimerait beaucoup développer l’événement dans d’autres quartiers, que ça devienne peut-être saisonnier. »

D’ailleurs, SOIR ne se concentre pas que sur le développement de ces événements. L’organisme à but non lucratif, qui s’est donné comme mission de faire rayonner les artistes de la relève dans un milieu alternatif et de leur permettre de développer un réseau, commence à s’étendre un peu partout dans la ville. « On va faire une vitrine au Festival Mode et Design, on a développé la programmation de l’Espace des Mêmes… On essaie vraiment de se diversifier! » On a déjà hâte de voir la suite!

Pour vous mettre dans l’ambiance, la porte-parole Lily Pinsonneault vous a concocté une jolie vidéo :

Mélissa Pelletier

Festival SOIR, le 11 août 2017. Pour toutes les informations, c’est ici.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :