Crédit photo : Lloyd Dirks

Les amoureux de films de genre le savent : Fantasia est un rendez-vous incontournable cet été à Montréal. Du 13 juillet au 2 août principalement à l’Université Concordia, le festival accueillera plus de 90 réalisateurs et acteurs internationaux. Avec plus de 160 films et plus de 300 courts métrages, la 21e édition s’annonce gigantesque!

Fantasia démarre sur les chapeaux de roue en projetant The Villainess de Byeong-gil Jeong, en lice pour le Cheval noir contre quinze autres productions en compétition. Ce thriller d’action sud-coréen avait notamment fait jaser au dernier Festival de Cannes. Dans le même genre femme fatale et assassine, vous retrouverez Atomic blonde de David Leitch avec une Charlize Theron en espionne déjantée.

La lutte pour le Cheval noir s’annonce serrée. Jojo’s Bizarre Adventure – Diamond, le nouveau film du réalisateur japonais Takashi Miike, grand habitué du festival, s’inscrit parmi les favoris en adaptant la série culte de mangas nippons. Ryan Prows pourrait lui aussi rafler la palme avec Lowlife qui dénonce brillamment les abus et discriminations subis par les plus démunis en Amérique du Nord.

Toujours en compétition, on retrouve Spoor de la cinéaste polonaise Agnieszka Holland. L’œuvre est un plaidoyer contre le manque de respect envers les animaux et tous les êtres vivants. À près de 70 ans, la cinéaste semble être en grande forme.

Le Cheval noir pourrait aussi être décerné au film A Taxi Driver du réalisateur Jang Hoon, qui recrée l’univers des années 1980 en Corée entre humour et suspense palpable. A Day, le premier film de Cho Sun-ho, risque aussi d’en ravir plus d’un tant le réalisateur promet des rebondissements imprévisibles.

Les fantastiques week-ends du cinéma québécois sont également de retour avec une ribambelle de courts métrages et vous permettront d’assister à la première mondiale de Radius, thriller SF co-réalisé par Caroline Labrèche et Steeve Léonard. Le film est en lice pour le prix Barry Convex du meilleur long métrage canadien. Les amateurs de frissons ne voudront pas manquer non plus le documentaire 78/52 d’Alexandre Philippe, qui décortique la cultissime scène de la douche vue dans Psycho d’Alfred Hitchcock.

Ajoutez à cela un hommage à Paul Leni avec The Man Who Laughs en ciné-concert et la projection spéciale de Good Time des frères Safdie qui a fait fureur au Festival de Cannes. On note également la première canadienne de Tom of Finland, biopic de la vie du dessinateur aux icônes gays, Touko Laaksonen, par Dome Karukoski.

Les cinéphiles sont gâtés tant la programmation de Fantasia réserve bien d’autres surprises. Bon festival!

– Marina Seuve

Le Festival Fantasia du 13 juillet au 2 août 2017. Pour plus d’informations, c’est ici.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant. Remplissez le formulaire pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :