A Walnut Tree Crédit photo : Courtoisie FFASM

Tout comme la multitude de genres et de films dissimulés derrière le géant Hollywood, Bollywood ne représente que la pointe de l’iceberg cinématographique en Inde. Le Festival des Films d’Asie du Sud de Montréal (FFASM) s’est donné pour mission d’exposer le public québécois à la diversité du paysage filmique si peu exporté de cette région méridionale de l’Asie.

Il revient cette année avec une septième édition et un ensemble de courts et longs-métrages regroupant 19 films primés et originaires de six pays: Inde, Pakistan, Bangladesh, Népal, Canada et États-Unis.

Présenté par le Centre Kabir pour les Arts et la Culture en collaboration avec l’école du cinéma Mel Hoppenheim de l’Université Concordia, le festival s’étalera sur deux fins de semaine, du 27 au 29 octobre, puis du 3 au 5 novembre prochain.

La journée du 28 octobre sera consacrée aux cinéastes de la diaspora sud-asiatique, qui seront mis à l’honneur à l’occasion de projections de différents courts-métrages et de discussions avec certains panélistes et réalisateurs, parmi lesquels on compte Ali Kazimi. Son dernier film Randoms Act of Legacy, présenté au festival Hot Docs 2016, sera projeté ce samedi. L’occasion, comme le rappelle la directrice du festival Dipti Gupta, de revenir sur ses oeuvres traitant des luttes des peuples autochtones au Canada et en Inde.

Comme le souligne le président du Centre Kabir T.K. Raghunathan, le festival est aussi une occasion de donner des opportunités aux cinéastes émergents d’Asie du Sud.

Plus de la moitié des films de cette année sont ceux de cinéastes indépendants et réalisés avec un budget minimal. »

Une première pour le festival: la remise de prix à un court et à un long-métrage après une soumission d’œuvres de cinéastes émergents. Sept films de la sélection sont en compétition.

L’un des buts premiers du Centre Kabir est d’établir à travers les arts un pont solide entre les personnes d’origine sud-Asiatique et tous les autres Canadiens. Pour M. Raghunathan, « tous les ponts commencent avec la compréhension et le partage d’un point de vue pour pouvoir le transformer en débat. »

Plusieurs films du festival abordent la situation des femmes et de la communauté LGBTQ en Asie du Sud. Normalcy, documentaire sur le quotidien d’une étudiante et épouse, rejoint le thème de Lipstick under my Burkha, qui suit quatre femmes originaires de l’Inde rurale dans leur quête de liberté. Une sélection qui se place dans l’air de temps après la récente criminalisation en Inde des relations sexuelles avec une mineure, acte désormais considéré comme un viol.

Transindia – arrivé tout droit du Kashish Mumbai International Queer Film Festival’s Global Initiative à l’instar d’Any Other Day et Escaping Agra – nous plongera au cœur de la communauté des Hijras, terme utilisé en Asie du Sud pour désigner les personnes transsexuelles et travesties. Celui que l’on appelle dans la région « le troisième sexe » est désormais reconnu comme un genre à part entière et détient le droit de vote au Pakistan depuis 2011.

Tous les thèmes pourraient être résumés autour de la notion de justice sociale. Ce sont des thèmes présents en Asie du sud mais aussi partout dans le monde », précise M. Raghunathan.

Primé au festival de Cannes, The Cinema Travellers de Shirley Abraham ouvrir le bal ce vendredi, présenté par le cinéaste québécois Rock Demers.

Une expérience unique selon le président du Centre Kabir. « Vous ne verrez pas ces films dans une salle de cinéma commercial. C’est l’occasion de voir d’excellents films provocants à un coût presque ridicule! »

Ambre Sachet

L’ensemble des films seront présentés en langue originale avec sous-titres anglais ou français.
Prix du billet: 7$ – à la porte: 10$ – passeport festival: 30$
Pour plus d’informations sur la programmation du FFASM, c’est ici.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :