De passage plus tôt dans l’année à Barcelone, j’admirais la superbe exposition Miralda made in USA au MACBA en étant loin de me douter qu’au même moment, Éric Harvey y trouverait l’inspiration pour un tout nouvel évènement. La Noce explosera dans la zone portuaire de Chicoutimi le 8 juillet prochain, et à l’instar du travail iconographique de Miralda, combinera les disciplines artistiques, en éclatant la structure conventionnelle d’un festival.

Évidemment, il y a une programmation musicale. Philippe Brach, Klô Pelgag, Les Goules, Gazoline, les Hôtesses d’Hilaire, Violett Pi, Mordicus et le Gros Groupe seront de l’évènement, mais comme me le spécifie Harvey, «Ce n’est pas un festival.» Ou plutôt, pas dans la définition des instances financières gouvernementales. Comment définir la chose? La véritable question est peut-être : pourquoi vouloir faire tout entrer dans des cases?

À la question : qu’est-ce qui distingue La Noce des festivals qui pullulent partout au Québec en saison estivale? Éric Harvey répond que c’est la mixité des pratiques et les collaborations entre artistes, organismes et disciplines qui feront sortir La Noce du lot. Il ajoute au passage que les idéateurs ont voulu éclater les formules et jouer d’intersectorialité en empruntant un peu de l’audace que l’on peut retrouver dans certains évènements européens.

Musique, art, bouffe et plus encore s’entrechoqueront tout au long d’une journée qui s’annonce complètement déjantée. Tout ça dans le cadre splendide de la zone portuaire Saguenay : difficile de demander plus de stimulation sensorielle. Si dans le registre familier « faire la noce » signifie parfois festoyer dans les excès de table et de boisson, les organisateurs promettent tout de même un évènement familial ouvert à tous.

D’ailleurs, vous êtes fortement invités à aimer la page Facebook de l’évènement où plus de détails viendront sur la programmation. Vous pourrez également y visionner la vidéo brisant l’internet en ce moment, qui met en vedette un Philippe Brach toujours aussi insaisissable… qui prend son rôle de porte-parole bien au sérieux en direct du Pakistan. «En d’autres mots, faudrait être cave en est* pour ne pas se pointer!»

C’est donc définitivement un événement à mettre à votre calendrier estival parce que dans le fond, La Noce, c’est une grosse fête de famille.

Julie Gauthier (qui blogue aussi ici)

La Noce, le 8 juillet 2017. Pour toutes les informations, c’est ici.

Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant. Remplissez le formulaire pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :

Santa Teresa 2017 : six artistes que vous n’avez pas envie de manquer