Son précédent album, Pas nés pour un p’tit pain, remonte déjà à quatre ans. Le rappeur Rod le Stod s’apprête à remédier à la situation avec un nouvel opus prévu pour cet automne. Même si l’automne semble encore loin vu de notre hiver qui semble décidé de s’étirer, il a lancé un premier extrait la semaine dernière, Fais-le bien, qui donne un premier aperçu de ce qui s’en vient. On en a profité pour lui poser quelques questions.

Quels messages envoies-tu avec ta dernière chanson?
Que « j’suis de retour fils pour un deuxième tour de piste »! Et que tant qu’à faire quelque chose, fais-le bien!

Qu’est-ce qui a été le plus plaisant dans tout le processus qui a mené à ce clip?
Question très intéressante dans le contexte où sont nés la chanson et le clip. C’est que j’ai le plus aimé, c’est le processus justement. J’ai écrit cette chanson presque d’une traite il y a environ un an et demi et je savais que ça allait être le premier single de mon prochain album. Mais ça prend du temps, bien faire les choses! Processus de production, d’enregistrement, de mix, de retouches. Fait intéressant : la piste de voix principale a été enregistrée d’une traite alors que j’écoutais la musique pour la première fois. Genre que… Après quelques semaines, on avait un résultat satisfaisant. Mais hop, on réécoute et on se rend compte qu’on peut améliorer. Et on replonge.

Ensuite, on ne lance pas un single comme ça dans l’univers sans visuel! J’ai toujours surpris les fans avec du support visuel pour mes singles et cette fois-ci n’allait pas faire exception. J’ai contacté mon boy Édouard Gingras avec qui j’ai fait mes récents vidéoclip et on s’est rencontrés pour penser à un concept. Il m’est arrivé avec cette idée flyée de faire un clip rétro années 70 avec une petite touche sci-fi… Gros défi pour un petit budget! On s’est retroussé les manches, on a fait aller notre débrouillardise et nos contacts et on s’est organisé un tournage une fin de semaine de septembre. De l’équipe technique aux comédiens, toutes les personnes qui ont participé au tournage l’ont fait pour le plaisir de travailler à un projet fort. Fuck le cash, on le fait pour le fun! Dans les jours qui ont précédé le tournage, j’ai fait la popote pour tout le plateau (des koutiens, hummm!), on était une trentaine à travailler sur le projet. En veux-tu du poulet au pruneau, en v’là!

Rendu au tournage, l’horaire de plateau a été un gros défi logistique, mais on y est arrivé! Et puis,  travailler sur un plateau de tournage avec Guy Jodoin et Valérie Blais, c’est pas plate mettons! S’en est suivi toute la postproduction (montage, effets spéciaux, colorisation, etc.) avec des professionnels. Bref, de la création de la chanson à la mise en ligne sur YouTube (c’est long mettre un vidéo 4K de 25G sur YT), tout m’a plu! L’important, ce n’est pas la destination, mais le voyage en lui-même!

Est-ce représentatif de l’énergie qui va se dégager de ton futur album?
Difficile à dire. C’est sûr que ça donne une bonne idée du son du prochain album (je ne commencerais pas à faire du country), mais j’aime aller dans plusieurs atmosphères. Je préfère ne pas me cantonner dans un seul style ou énergie et repousser mes limites. Vous aurez la chance de le découvrir bien assez tôt avec la sortie prochaine du 2e single!

Quels seront les grands thèmes de l’album?
Pour le deuxième album, je vise l’universalité du propos. Sortir de la petite anecdote personnelle et parler de choses qui touchent les gens. Sans nécessairement faire du rap conscient. Ça peut partir d’une expérience personnelle, mais monsieur madame Tout-le-monde doit pouvoir se reconnaître et comprendre le propos. En bout de ligne, je veux juste faire de la bonne musique qui s’écoute bien en presque toutes circonstances.  Thèmes : amitié, marijuana, politique, société, genre que…

Où aimerais-tu performer dans la prochaine année?
La salle mythique au Québec où je rêve d’aller jouer cette année, c’est aux Pas Perdus aux Îles-de-la-Madeleine. Un petit show à Paris se prendrait bien aussi.

Plus de détails sur le deuxième album de Rod le Stod suivront dans les prochains mois : restez à l’affût!

– Olivier Dénommée

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :