L’auteur-compositeur-interprète montréalais Max Comeau verse dans un registre folk rock anglophone aux mélodies fortes. C’est encore plus vrai dans son deuxième album, intitulé Rock, Paper, Scissors, qui est lancé ce samedi soir à Montréal. On a posé quelques questions à l’artiste.

Si tu avais à décrire ton nouvel album/ton style en deux mots, ce serait…
Folk résilient.

Quel est l’artiste qui a changé ta manière de voir la musique?
Lindsey Buckingham, auteur, compositeur et guitariste de Fleetwood Mac.

De quelle chanson es-tu le plus fier sur ton nouvel album?
Je suis fier de toutes les chansons, mais je crois avoir atteint un tout nouveau sommet avec la ballade, Imaginary Lover.

Quel est ton meilleur souvenir sur scène?
Au Festival Folk sur le Canal, c’était le lancement de mon album de 2015, YOU. Il y avait plus de 1000 personnes qui écoutaient attentivement et c’était la première fois que je partageais la scène avec mon guitariste Félix Tellier-Pouliot; c’était le début d’une belle et longue amitié et collaboration.

Quel est le meilleur album que tu as écouté dernièrement?
Le dernier album de St. Vincent, MASSEDUCTION (2017).

Le lancement de Rock, Paper, Scissors aura lieu demain soir à l’Annexe St-Ambroise. Les détails ici. Quant à la sortie réelle de l’album, elle est prévue le 1er décembre. D’ici là, voici un aperçu avec la chanson Good for a Song :

Olivier Dénommée

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :