Photo : Marjolaine Morasse et ses musiciens à son lancement / Photo : Renaud Vinet-Houle

C’est officiel : l’auteure-compositrice-interprète Marjolaine Morasse a enfin lancé son tout premier EP après des années de préparation! Le titre Chansons de laine est particulièrement évocateur, et donne une indication du registre qu’elle a décidé d’explorer. Après s’être remise des émotions de son lancement-spectacle, Marjolaine Morasse s’être prêtée au jeu de l’entrevue éclair.

Si tu avais à décrire ton nouveau EP en deux mots, ce serait…

Enveloppant et lumineux.

Quel est l’album qui a changé ta manière de voir la musique? 

The Cat Empire – Two Shoes : je devais avoir 14 ans, et je trippais sur Bedouin Soundclash. En entrant chez HMV, je cherchais de la nouvelle musique à découvrir et un commis m’a fait découvrir ce band : grande révélation pour moi de ce que pouvait être la musique! Festive et complexe, avec des instrumentations éclatées.

Que te reste-t-il à explorer dans ton art?

Tellement de choses! Hihi! J’aimerais continuer de collaborer avec des artistes en arts visuels, et pousser le projet encore plus loin. Avec le EP, j’ai travaillé de concert avec Mathieu Potvin, illustrateur, pour la pochette, et avec Valérie Gobeil, artiste et performeuse en arts textiles, pour conceptualiser le visuel du lancement, et j’ai adoré l’expérience! J’aimerais aller du côté de la projection, de la danse aussi! Je rêve secrètement que des danseurs utilisent une de mes chansons pour une chorégraphie!

La couverture du EP

Quelle est la chanson que tu préfères de ton propre répertoire? Pourquoi?

Je dirais Prendre le nord, pour les souvenirs qu’elle évoque, pour l’appel à la liberté et la légèreté qui en émanent. Et Le soleil s’éteint sur le plancher, pour le texte qui, je pense, est le plus abouti que j’ai écrit jusqu’à maintenant.

À quoi ressemblerait ton spectacle de rêve?

Un plateau double avec Beyoncé? Haha! Sinon, je rêve à un show avec plusieurs sections musicales : une section complète de cordes, une section de cuivres et une section de guitares! Un gros trip avec plein de musiciens qui permettraient de teinter mes chansons de styles variés. Avec une scénographie délurée, avec d’immenses installations de laine et de tissus, et de la projection, avec une conception d’éclairage toute en finesse, et plein d’artistes invités avec qui partager la scène, m’inviter dans leurs chansons, et leur demander de chanter les miennes. Boom.

Le EP Chansons de laine est disponible depuis le 26 janvier. Il est possible de se le procurer sur la plupart des plateformes numériques.

– Olivier Dénommée

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :