Crédit photo : Allef Vinicius

Créer et partager son art avec le public, un but noble et partagé par la majorité des artistes, non? Vous êtes-vous déjà demandé ce qui fait qu’on voit un.e artiste partout, alors qu’un.e autre, autant sinon plus talentueux, reste dans l’ombre? Plusieurs raisons peuvent l’expliquer, mais entre autre l’image que cet artiste projette, et ce qu’il fait vivre et ressentir au public, y sont pour beaucoup! Mais comment ça fonctionne? Comment est créée cette image? Qui la crée? Alors qu’Audrée Loiselle nous éclaire en ce moment sur le métier de relationniste avec sa chronique L’après, phare sur le monde des relations publiques avec Alexandra Turgeon, qui se spécialise en communications et en relations publiques depuis ses débuts. À go, on lève le voile. Ok, go.

—-

Après avoir exploré la ligne mince qui sépare le marketing de grandes compagnies et le marketing des individus, penchons-nous aujourd’hui sur une autre frontière toute aussi floue : celle entre la promotion du travail d’une personne et la promotion de sa vie privée. Prenons particulièrement le temps de nous pencher sur ce phénomène tel qu’on peut l’observer sur les médias sociaux, et encore plus précisément, sur Instagram.

Instagram est une plateforme qui permet aux individus de partager en images des moments « spontanés » de leur vie quotidienne. On est tous d’accord que l’adjectif « spontané » est à prendre ici avec un moyen grain de sel, et dans certains cas une salière au complet, mais c’est la mission du réseau. Parallèlement, Instagram est un outil de promotion incroyable pour les artistes, pour plein de raisons. C’est une excellente plateforme pour sortir des infos en primeur, on peut y publier des vidéos d’excellente qualité, y annoncer des parutions de singles ou d’albums, des dates de tournées, etc.

Mais il y a plus.

Règle générale, si on observe le compte Instagram officiel d’un.e artiste – ça vaut aussi pour toute autre personnalité publique – on peut remarquer plusieurs choses. Cette personnalité publique y partage avec ses abonnés des nouvelles par rapport à son travail, des dates de sortie et des exclusivités, etc. Mais elle ne s’en tiendra pas au domaine professionnel. Par-ci par-là, elle partagera également des moments « spontanés » de sa vie privée (les guillemets sont très importants ici). Ça peut sembler anodin, mais prenons une minute pour réfléchir à la stratégie derrière l’acte, ainsi qu’aux raisons qui font que cette pratique est aussi efficace.

En partageant avec nous des images de leur vie privée, ces artistes ouvrent une fenêtre sur leur monde. Un monde loin de nous, un monde qu’on idéalise, un monde auquel on voudrait désespérément appartenir. On veut en voir plus. On veut connaître cette vedette qu’on admire tant. Et Instagram nous donne l’illusion de cette proximité.

Grâce à de petites incursions dans son quotidien, une vedette crée un fil narratif qu’on veut suivre. Avec précaution et stratégie, elle peut créer un « personnage », quelque peu caricatural, que le public peut comprendre facilement. Elle n’ira pas dans tous les sens, elle suivra cette fidèle ligne directrice, cohérente avec son image, tant professionnelle que « privée ». Ces moments privés partagés avec ses fans iront non seulement nourrir son image de marque, mais elle viendra les toucher, et les incitera à continuer à surveiller son compte pour en savoir plus.

Des exemples?

Parmi tant d’autres vedettes qui ont réussi à créer sur Instagram un personnage clair et reconnaissable, on peut penser à la jeune fille provocante et irrévérencieuse (Miley Cyrus) :

La femme forte, glamour et sexy, et entrepreneure (Rihanna) :

🌹.

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le

L’intello féministe et activiste (Emma Watson) :

La beauté naturelle aux fortes valeurs familiales (Naomi Watts) :

Last breakfast @luvtulum #mexico 🇲🇽 😍 farewell 😥

Une publication partagée par Naomi Watts (@naomiwatts) le

Vous voyez le tableau? Ces femmes ont créé, une photo à la fois, une image de leur vie privée et de leur personnalité bien précise, qu’on a assimilé et qu’on prend pour une représentation de leur réalité. On les aime (ou parfois, on aime les détester) pas seulement pour ce qu’elles font, mais pour qui elles « sont ». Et sur les réseaux sociaux comme dans toute sitcom bien réussie, c’est pas mal plus facile de s’identifier à des personnages aux traits de personnalité clairs et unidimensionnels.

Amusez-vous à visiter les comptes Instagram de ces vedettes, vous remarquerez que rien de dépasse de ces images créées, tout y est parfaitement coordonné!

Et maintenant qu’on est bien accrochés, on en veut de plus en plus! Et on devient la cible parfaite pour recevoir la promotion qu’on nous glisse entre deux selfies ou vidéos behind the scene. N’est-ce pas brillant?

Alexandra Turgeon

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :