Enfant (lire ici début des années 80), j’aimais beaucoup la série de livres « Un bon exemple de » publiée chez Grolier. J’ai souvenir que c’était surtout des « monsieurs » qui avaient marqué l’histoire, mais je me rappelle de façon très vive, Un bon exemple de soif de savoir : Marie Curie racontée aux enfants. Je la trouvais pas mal cool Marie Curie. Pas surprenant donc que mon petit côté nostalgique ait été interpellé à la sortie de la nouvelle collection « De petite à grande » chez La Courte Échelle.

Dès son plus jeune âge, Marie Curie éprouvait une grande soif d’apprendre. Sa persévérance et sa curiosité lui ont permis de réaliser de grandes découvertes et de faire son chemin dans un monde jusque-là réservé aux hommes. Elle est encore aujourd’hui considérée comme l’un des plus importants modèles pour les femmes scientifiques.»  

Crées par Maria Isabel Sánchez Vergara et traduits de l’espagnol, chacun des livres de la collection (Marie Curie et Amelia Earhart) nous présentent les récits inspirants de femmes qui ont surmonté les obstacles, les préjudices et l’adversité de leur époque afin de poursuivre leurs rêves d’enfance et marquer chacune à leur façon l’histoire. Comme nous le témoignent ces livres, les femmes ne sont pas invisibles.

Présentés sous forme de biographies, le texte et la structure sont ici suffisamment simples, rendant les livres accessibles aux jeunes lecteurs. Ne pouvant retracer que partiellement le parcours de chaque dame, on pourrait croire que ces albums sont faibles ou rudimentaires d’un point de vue historique. Or, le tout demeure cohérent et juste. Par ailleurs, un portrait plus complet est offert à la fin de chaque livre.

Les illustrations quant à elles sont lumineuses et charmantes. Notons que chaque ouvrage a été réalisé avec une illustratrice différente, tout en conservant une harmonie et une certaine cohésion.

Offrir des modèles non-genrés à nos enfants

Personnellement, j’ai l’impression que bien que la littérature jeunesse regorge d’ouvrages de qualité présentant des personnages forts et courageux, prêts à conquérir le monde, ceux-ci s’adressent souvent aux garçons. Sans être inexistante, disons que l’offre est plus réduite pour les filles.

Encore de nos jours, les stéréotypes et les inégalités de genre persistent et favorisent la construction d’identités sexuées. Même si les albums et romans jeunesse présentent moins de stéréotypes genrés infériorisés qu’à une autre époque (pas si lointaine), on a bien peu de contre-stéréotypes et les héroïnes demeurent encore sous-représentées. Raison de plus pour saluer l’initiative de l’auteure et des éditeurs. C’est rafraîchissant d’avoir accès à des portraits de femmes passionnées, courageuses, qui font fi des diktats et des stéréotypes pour aller au bout de leurs rêves.

On dit souvent que les enfants sont de vraies éponges, alors c’est simplement notre responsabilité de leur présenter des modèles positifs. Quant au titre de la collection, « De petite à grande », on a affaire à bien plus qu’une série sur les filles pour les filles. C’est aussi un hommage aux rêveurs-rêveuses, garçons et filles, qui gagneraient à connaître ses femmes.

Sur ce, le mot de la fin revient à une de nos deux héroïnes :

Marie leur enseignait ceci : dans la vie, il y a très peu de raisons d’avoir peur. Il y a surtout beaucoup de choses à comprendre. »

Mona Lacasse

Marie Curie, Maria Isabel Sánchez Vegara, Frau Isa, Éditions La courte échelle, collection De petite à grande, octobre 2017, 16.95$.

Amelia Earhart, Maria Isabel Sánchez Vegara, Maria Diamentes, Éditions La courte échelle, collection De petite à grande, octobre 2017, 16.95$.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :