Corps étranger II Crédit photo : Lynne Fried

Tangente a le don, année après année, de présenter des spectacles pertinents, innovateurs et disons-le, souvent incontournables. Comment choisir à travers les spectacles de cette saison présentés à l’Édifice Wilder dans ce cas? Avec nos amis de Sors-tu.ca et Bible Urbaine, on s’est assis autour de la programmation pour faire nos choix. Qu’est-ce qui a attiré l’attention de qui et pourquoi? Voici ce qu’on a mis dans nos agendas.

Danses Buisonnières 2017
28 septembre au 1er octobre

En tant que fervents amateurs de relève, impossible de ne pas être interpellés par Danses Buisonnières chez Les Méconnus. Sélectionnés par un jury de pairs, de jeunes artistes locaux ont été accompagnés tout au long de leur création, du point A au point B. Une super belle opportunité pour les nouveaux talents, mais aussi pour le public qui pourra ainsi découvrir les noms à surveiller dans les prochaines années!

L’après
23 au 26 novembre 2017

Comment le corps réagit-il au choc? C’est autour de cette thématique que s’articulent Corps étranger II de Christine Germain et Je suis la fille de Geneviève C. Ferron. Dans le premier spectacle, Germain a été inspirée par son propre corps blessé, meurtri. Ça donne un trio qui évolue à travers un nouvel environnement, une nouvelle réalité. Forcément, ça ne se fait pas sans heurt… Je suis la fille est plutôt de l’ordre de la commémoration : Ferron y livre un hommage à sa mère décédée, dans une création intime qui s’annonce très touchante.

Spectacle des étudiants de l’EDCM
2e année : 6 au 9 décembre
3e année : 13 au 16 décembre

Qui dit relève dit aussi étudiants de l’École de danse contemporaine de Montréal! Du 6 au 9 décembre, les élèves de deuxième année présenteront le spectacle Les Danses de la mi-chemin de Darryl Tracy et Edgar Zendejas, alors que les finissants se pencheront sur Cru d’automne des chorégraphes Lucy May, Jacques Poulin-Denis et Helen Simard du 13 au 16 décembre. Vous le devinez déjà : ces incubateurs de talents sont des incontournables.

En vrac

Ça va sans dire : on ne manque pas les autres soirées présentées par Tangente, que ce soit la thématique Porter l’héritage, qui s’intéresse à l’identité autour des spectacle Maggie & Me de Christine Friday et Moi-Me-Man de Nasim Lootij du 5 au 8 octobre ; le spectacle Ori ou les chambres du cœur qui sera présenté sous le thème Danse et communauté, une exploration intéressante du rythme cardiaque du 12 au 15 octobre ou l’intéressante thématique de la fluidité du genre, entre La mécanique des dessous de Manuel Shink et Children of Chemistry de Sébastien Provencher.

Pour le reste de la programmation, on vous laisse éplucher ça ici.

Mélissa Pelletier 

Contenu sponsorisé

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :