Crédit photo : Alice Hampson

Avant même d’avoir envie de lire PULPE, on a déjà envie d’en caresser la magnifique couverture : son côté mat et doux, la sobriété d’un bleu marine profond qui s’oppose au rouge tentant des lèvres, le détail de la bave brillante et légèrement en relief… Excitation, vous dites? Ça commence plutôt bien!

Eh oui! Après NU en 2014 et Travaux manuels en 2016, Stéphane Dompierre nous revient en force avec PULPE, un recueil érotique de nouvelles lancé le 11 octobre dernier. Seize plumes de tous horizons littéraires se réunissent pour livrer une anecdote littéraire coquine, choquante, tendre, glauque, bigarrée, sensuelle, cochonne, humoristique… Les styles et les imaginaires se croisent et s’entrechoquent, laissant le lecteur parfois surpris, désemparé, secoué, toujours un peu rougissant et soupirant. Bien que parfois très éloignées tant au niveau du style que du contenu, les récits finissent par se compléter et former un tout qui ne laisse pas indifférent, force le lecteur à sortir de sa zone de confort et à prendre le temps de revisiter ses petites histoires et ses fantasmes.

Baises sans lendemain, pénis imposant, trios fougueux, déceptions sexuelles, manipulations, désirs insatiables, domination, orgasmes et grands ratages, tous les sujets sont abordés dans une myriade de langage édulcoré, soutenu, vulgaire, lointain, vieillot. Certaines nouvelles vous feront définitivement soupirer d’aise et d’envie, tandis que d’autres, peut-être, vous feront soupirer d’ennui pour leur style un peu plus plate, leur punch un peu trop attendu ou leur rythme un peu moins réussi… mais ça, c’est le risque inhérent à tout recueil! Et on ne s’en formalise pas : en littérature comme en sexualité, tous les goûts sont permis, ainsi vos coups de cœur ne seront pas forcément les miens… Mais voici tout de même quelques échantillons de bonheurs littéraires, véritables équilibres de style et de contenu inédit, de sourires et de soupirs, d’envie et de souvenirs.

Commençons avec Est-ce qu’on se sépare?, où Marjorie Amstrong relate une rupture sous le signe de l’érotisme, dans un rythme langoureux et pressé. On ne va pas jusqu’à prétendre qu’on s’ennuie de sa dernière rupture, mais il est certain que certains lecteurs revisiteront leur passé avec imagination…

Enchaînons avec La Colombe, où Audrey Wilhelmy frappe fort en terme d’originalité et dans un style absolument soufflant. Marie y rencontre Gabriel, alors que Joseph est à l’extérieur de la maison… Il ne faut pas en dire plus, mais tout y est excellent : le culot, la beauté du langage et l’émotion tentatrice. Un parfait blasphème!

De son côté, L’arnaque de François Blais est brillante d’originalité : un hétéro blanc égoïste et obsédé par son propre plaisir, fervent amateur des prostitués, et personnage plutôt antipathique se fait piéger par Internet… Mais pas exactement comme il l’aurait cru. Surprenante histoire qui met mal à l’aise, énerve, excite, et fait sourire, L’arnaque est un plaisir malin qu’il faut absolument s’offrir.

Le miroir de poche de Kiev Renaud réveille quant à elle des amours lesbiens en colocation, depuis l’espionnage de la masturbation de la voisine jusqu’à la visite nocturne qui annonce à la fois orgasme et départ imminent. C’est bien construit et terriblement sexy.

Finissons avec Pornovember, un délice du début à la chute : un couple amoureux, mais sexuellement victime du temps qui passe et de l’enfant qui pousse, décide de relever un défi. Tous les jours en novembre, ils vont faire l’amour… La jeune femme ajoute une condition et une escalade de plaisirs s’en suit.

Alors, curieux ? Bonne lecture!

Annick Lavogiez

PULPE, Québec Amérique, 352 pages, 2017.

Directeur littéraire : Stéphane Dompierre

Auteurs et auteures : Emilie Andrewes, Marjorie Armstrong, Jean-Philippe Baril-Guérard, François Blais, Marie Demers, David Goudreault, Geneviève Jannelle, Pierre-Luc Landry, Kiev Renaud, Jonathan Roberge, Simon Roy, Elkahna Talbi, Ghislain Taschereau, Mélissa Verreault, Audrée Whilhelmy

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :