Crédit photo : Maude Chauvin

Pour son demi-siècle, le Café Campus a voulu marquer son année d’un fer rouge grâce à plein d’événements, de concerts et d’activités. Pour continuer sur sa lancée, il invite Montréal à assister à un match spécial d’improvisation de la ligue de la Coalition des Improvisateurs Anonymes (C.I.A.) le 2 octobre, où on pourra retrouver, entre autres, Mehdi Bousaidan, Roberto Sierra, Richardson Zéphir, Amélie Geoffroy, LeLouis Courchesne et Salomé Corbo, qui nous a accordé une petite entrevue pour l’occasion!

Léa Villalba : Est-ce que tu peux nous parler un peu plus de la C.I.A. ?
Salomé Corbo : Je ne sais même plus quand ça a été fondé, mais c’était LA ligue de bar par excellence (NDLR: 1994). Rapidement, c’est devenu une ligue regroupant des gens de haut calibre qui voulaient se faire du fun. Parce qu’on peut avoir un côté beaucoup plus cabotin à la C.I.A! Moi, c’est ce que je suis allée faire pendant les années où j’ai joué de 2004 à 2007.

Qu’est-ce que tu recherches dans cette ligue en particulier ?
Moi j’y vais juste ce lundi pour le match des anciens. Mon idée, c’est de découvrir de nouveaux talents. Je n’y suis pas cette année. C’est plus pour me faire challenger par des jeunes.

Qu’est-ce que le Café Campus représente pour toi?
C’est mes premières amours. J’ai connu le Campus alors qu’il était encore à côté de l’UDEM. Ça a toujours été un endroit où j’aime aller jouer, prendre un verre, écouter de la musique… J’ai toujours aimé le Café Campus !

Pourquoi il faut venir vous voir lundi soir ?
Pour voir deux générations s’affronter, pour avoir un espace de folie, de plaisir dans notre début de semaine, pour prendre un verre entre copains et rigoler un bon coup!

Les matchs d’improvisation sont présentés tous les lundis soirs au Café Campus durant l’automne et l’hiver, et s’avèrent être un solide tremplin pour des joueurs issus des ligues communautaires, collégiales et universitaires. Avec son style désinvolte et ses soirées arrosées, on peut être sûr que le Café Campus va tout donner pour son cinquantième anniversaire! Pour plus d’informations, c’est ici.

Léa Villalba

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :