Annonce publiée dans la section babillard

                                                  
THÈME 11 | Écologie
ARTISTE | CAROLINE MONNET
Montréal, le 31 octobre 2017  Le 16 novembre prochain, OBORO et LA SERRE — arts vivants invitent le public à découvrir l’installation de Caroline Monnet au Parc « sans nom » dans le cadre de POSSIBLES, un projet de la programmation officielle des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.Défendu de se baigner
L’installation Défendu de se baigner met en scène la piètre qualité de l’eau dans les communautés autochtones à travers le Canada. Dans un pays aussi industrialisé et développé que le nôtre, il existe aujourd’hui plus de 150 communautés autochtones qui n’ont toujours pas accès à de l’eau potable, ce qui constitue une entrave fondamentale au droit humain.

Présentée sur la place publique, l’installation Défendu de se baigner comporte plusieurs sculptures de glace qui fondent sous la lumière des projecteurs, laissant apparaître des vêtements encastrés. Alliant vidéo, sculpture et son, l’artiste s’éloigne d’une approche médiatique convenue afin de souligner le manque cruel d’actions constructives pour la santé des Premières Nations et ainsi encourager une prise de parole.

Défendu de se baigner est fait dans un esprit critique des pouvoirs coloniaux sur la réalité des communautés autochtones. Lors de l’évènement, des bouteilles d’eau seront vendues au prix courant dans les communautés du nord, soit le double de ce qu’on retrouve en ville. Les profits seront versés à un organisme qui lutte pour les droits des communautés autochtones.

DATE ET LIEU DE L’ÉVÉNEMENT

À propos de Caroline Monnet
Caroline Monnet (née en 1985) est une artiste multidisciplinaire originaire de l’Outaouais, au Québec, qui vit actuellement à Montréal. Après des études en sociologie et en communication à l’Université d’Ottawa (Canada) et à l’Université de Grenade (Espagne), elle poursuit une carrière en arts visuels et en cinéma. Monnet est alumnus du Berlinale Talent Campus et du TIFF Talent Lab 2016. Ses films ont été présentés dans de nombreux festivals à travers le monde, dont TIFF, Sundance, Palm Springs, Tampere, Berlinale et Cannes. Elle reçoit deux nominations aux Prix écrans Canadiens pour ses courts métrages Roberta et Tshiuetin. Elle remporte le Golden Sheaf Award du meilleur film expérimental au Yorkton Film Festival pourMobilize. Elle développe actuellement son premier long métrage sélectionné par la résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes à Paris. En tant qu’artiste visuelle, elle a exposé ses œuvres au Palais de Tokyo (Paris) et à la Haus der Kulturen der Welt (Berlin) dans le cadre des Rencontres Internationales. Son travail a également été présenté à Axenéo7 (Gatineau), Plug In ICA (Winnipeg), au Musée des beaux-arts du Canada, à l’Arsenal (Montréal et New York), au Musée McCord et au Musée d’art contemporain de Montréal.

À VOTRE AGENDA !
Le 12e POSSIBLES et la conclusion d’une année d’exploration artistique autour d’enjeux sociétaux seront présentés le 8 décembre 2017 lors de la Nuit des POSSIBLES. Soyez-y !


Pour en savoir plus sur les 12 projets
Pour en savoir plus sur POSSIBLES

À PROPOS

POSSIBLES
POSSIBLES provoque la rencontre entre l’art et le citoyen dans une perspective de développement de communautés durables. Une fois par mois et tout au long de l’année 2017, POSSIBLES présente les œuvres de 12 artistes provenant de différentes disciplines artistiques en collaboration avec 12 partenaires créatifs dans 12 lieux inusités de Montréal.
L’objectif : donner une voix aux artistes émergents en les invitant à créer des POSSIBLES en lien avec 12 enjeux locaux issus de rencontres citoyennes.
L’année 2017 se conclura par le legs d’un manifeste et d’une méthodologie pour permettre aux autres villes du monde de s’approprier et enrichir le projet. Une vaste réflexion sur notre ville, une invitation à agir pour le monde de demain!
Pour de plus amples informations: possibles.ca

OBORO
Fondé avec la conviction que l’expérience artistique transculturelle vivante contribue au mieux-être de l’humanité, OBORO* est un centre d’artistes qui favorise le développement des pratiques artistiques sur la scène locale, nationale et internationale. Le champ d’action d’OBORO couvre les arts visuels et médiatiques, les nouvelles technologies, les arts des nouvelles scènes et les pratiques émergentes. OBORO s’est donné le mandat plus spécifique de soutenir la création issue de diverses pratiques culturelles ; d’encourager l’innovation, l’expérimentation, l’échange d’idées et le partage du savoir. L’objectif d’OBORO est de susciter la réflexion dans le domaine artistique et dans la société en général, et de contribuer à une culture de paix.
Pour de plus amples informations: oboro.net

LA SERRE – arts vivants 
LA SERRE est un incubateur pour le développement des pratiques en arts vivants. Elle se positionne comme activateur de collaboration entre les artistes, différents partenaires et la collectivité. Artistiquement, elle privilégie des œuvres ouvertes sur le monde et des manières de faire qui favorisent la rencontre entre les différents champs disciplinaires et sectoriels.
Pour de plus amples informations: laserre.ca

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :