*Annonce publiée dans la section babillard* 

GABRIELLE CHAPDELAINE obtient le PRIX GRATIEN-GÉLINAS 2018
Monsieur Gabriel Plante, président de la Fondation du Centre des auteurs dramatiques, et madame Mitsou Gélinas, porte-parole du Prix Gratien-Gélinas, ont le plaisir d’annoncer que le Prix Gratien-Gélinas 2018 est décerné à Gabrielle Chapdelaine pour son texte Une journée. Elle est la 24e lauréate de ce prix remis annuellement par la Fondation du CEAD avec le soutien de Québecor.

Petite-fille de Gratien Gélinas, Mitsou Gélinas souhaite garder bien vivante la mémoire du célèbre dramaturge. «Déjà plus de cent ans que Gratien est né. Dix-neuf années se sont écoulées depuis son départ, mais son essence ‒ la création théâtrale qui l’a fait vibrer toute sa vie ‒ continue d’exister grâce à ce prix portant son nom. En soutenant la production d’un texte inédit, la Fondation du CEAD encourage la relève à suivre le même chemin. Le temps offrira à cette nouvelle génération d’auteurs et d’autrices l’occasion de créer une œuvre aussi riche que celle de mon grand-père», souligne madame Gélinas.

 GABRIELLE CHAPDELAINE
Gabrielle Chapdelaine est née à Sorel et a presque connu les années quatre-vingt. Elle a terminé, en 2017, sa formation en écriture dramatique à l’École nationale de théâtre du Canada. Elle a participé à diverses plateformes pour la relève telles que Zone Homa, en 2015, et VOUS ÊTES ICIYOU ARE HERE de LA SERRE — arts vivants en 2017. Ses plus récentes pièces, Une journée et La retraite, ont été montées par Philippe Cyr au Studio Hydro-Québec du Monument-National en mars 2018, dans le cadre de son passage à l’École nationale.
UNE JOURNÉE
Vingt-quatre heures dans la vie de quatre jeunes adultes: Alfonso, Harris, Debs et Nico: le train-train quotidien, les tentatives routinières pour y échapper, les irruptions d’imprévus à la fois espérés et craints… L’étrange sensation d’habiter une vie façonnée par tous les films qu’ils ont vus. Et le sentiment flottant que ces quatre personnages ne sont que des aspects d’une seule et même personne.
LES COMMENTAIRES DU JURY

«Grâce à une forme aussi rigoureuse que ludique et inventive, l’autrice saisit avec acuité le mal-être de personnages de la jeune génération urbaine pour lui donner une portée universelle. Par son écriture alerte, souple, sophistiquée sans en avoir l’air, La journée traite avec légèreté de sujets graves dans une perspective où cohabitent à la fois la dérision et la lumière.»

UNE MENTION SPÉCIALE POUR JEAN-DENIS BEAUDOIN

Le jury a tenu à décerner une mention au texte Dévorés de Jean-Denis Beaudoin, dans lequel une mère et son fils s’inscrivent à un concours où ils se diffusent en direct à la télévision en train de fêter l’Halloween. Alors que s’ajoutent à eux le livreur de lait, l’amoureuse du fils et leur copain Félix qui traîne avec lui un ami inquiétant, tout s’enfonce inexorablement dans un troublant cauchemar. «L’auteur crée un huis-clos surprenant où le réel et le surréel deviennent inextricables pour construire un univers à la fois inquiétant et familier. Détournant habilement les codes des fictions d’horreur, Dévoréspropose une variation sur le thème du double, afin de questionner avec une violence allègrement grotesque les liens qui fondent la famille, l’amitié et le désir.» L’auteur recevra une bourse de 1 000$.

LE PRIX GRATIEN-GÉLINAS
Le Prix Gratien-Gélinas est le plus important prix canadien décerné aux auteurs et autrices dramatiques francophones de la relève, et ce, grâce au soutien de Québecor. Il est constitué de la Bourse Françoise-Berd, d’un montant de 10 000$, destinée à l’auteur ou à l’autrice, alors qu’un montant de 15 000$ est remis à la compagnie théâtrale qui portera le texte à la scène. Enfin, le CEAD produira une lecture publique du texte à l’occasion du festival Dramaturgies en Dialogue qui se déroulera du 23 au 30 août 2018 au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui. L’autrice recevra son prix lors de la remise des Prix de la Fondation du CEAD qui aura lieu l’automne prochain.

LA FONDATION DU CEAD
Créée en 1985 par le Centre des auteurs dramatiques (CEAD), la Fondation du CEAD a pour mission de favoriser le développement du théâtre et des arts du spectacle au Canada et de mettre en valeur les réalisations et les réussites dans ce domaine. L’objectif principal de la Fondation du CEAD est de récolter des fonds afin d’encourager concrètement les auteurs et autrices à écrire, et d’inciter les théâtres à produire ces textes. Chaque année, la Fondation du CEAD remet trois prix majeurs (le Prix Gratien-Gélinas, le Prix Michel-Tremblay et le Prix Louise-LaHaye), qui soulignent l’excellence de leurs textes tout en leur permettant, grâce aux bourses accordées, de poursuivre leur travail d’écriture. Aujourd’hui, nous pouvons dire que grâce aux dons et commandites récoltés depuis ses débuts, une somme de 676 000$ a pu être distribuée, dont un montant de 401 000$ à 54 auteurs, et 275 000$ à 22 compagnies de théâtre.

LA FONDATION DU CEAD REMERCIE QUÉBECOR,
PRÉCIEUX PARTENAIRE DU PRIX GRATIEN-GÉLINAS
Source : Valérie Bilodeau, responsable des communications, Centre des auteurs dramatiques (CEAD), 514-288-3384 p. 224 ǀ communications@cead.qc.ca

 

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :