Adib Alkhalidey présentait le 9 novembre dernier son deuxième one-man-show « Ingénu » au Théâtre Outremont. C’était la dernière occasion de le voir en spectacle à Montréal. Le jeune humoriste connu, entre autres, pour sa participation à l’émission « Like-moi! » depuis 2015 offre ici un spectacle qu’il qualifie de « candide, naïf et sans malice ». Cette description lui colle parfaitement, bien qu’il parvienne également à dresser les travers d’une société en décontextualisant les situations.

Il aborde par exemple la problématique des réseaux sociaux, de la surexposition du quotidien et des pétages de plomb indépendamment des conséquences. Il transpose ces personnages dans le confort de leur salon. Ne serait-ce pas étrange en effet de voir une femme expulser avec rage son mécontentement dans son salon ou quelqu’un présenter le contenu de son assiette chaque soir?

Adib Alkhalidey maîtrise l’art de nous jeter en pleine gueule l’absurdité du comportement humain. Il grossit nos traits, parfois de manière attachante, parfois teintée d’un message direct et dénonciateur, comme lorsqu’il parle des hommes grossiers sur les sites de rencontre. L’humoriste souligne à plusieurs reprises qu’il a grandi avec des femmes, présentant un regard empathique à l’égard de celles qui subissent les désagréments de ces hommes un peu déconnectés dans une société trop connectée. Avec ses expressions et son énergie débordante, l’humoriste séduit le public, tous âges confondus.

Première partie

Jason Brokerss, humoriste d’origine marocaine, assurait la première partie d’Adib Alkhalidey. L’humoriste a abordé son quotidien et ses expériences aux douanes, entre autres. Sa  longue barbe noire entraîne forcément des amalgames entre les musulmans et les extrémistes. Mentionnons que l’humoriste est membre de la Troupe du Jamel Comedy Club, fondée par Jamel Debbouze.

Suggestion 

Si vous ne connaissez pas encore les capsules Web « Pause Kahwa » avec Adib Alkhalidey,  Roman Frayssinet, Mehdi Bousaidan et Anas Hassouna, je vous les suggère fortement. Surtout la capsule avec Martin Perizzollo qui se moque des Arabes et des chauffeurs Uber, ou encore celle avec Karina Aktouf. Vous comprenez la thématique? Tourner en dérision les généralités et idées préconçues au sujet des Arabes.

– Edith Malo

Ingénu d’Adib Alkhalidey. Pour les dates et plus de détails, c’est ici.

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :