Jérôme Bosch : Le Jardin des Délices Crédit photo : Sylvie-Ann Paré

Parce que l’automne n’est pas une saison si plate, et que la rentrée est aussi synonyme d’excitation à l’idée de découvrir de nouveaux programmes culturels, nous continuons à vous offrir les bons plans à ne pas manquer ces prochaines semaines en 5 spectacles de danse!

Jérôme Bosch : Le Jardin des Délices – Compagnie Marie Chouinard
28 au 30 septembre au Théâtre Maisonneuve  

Dans sa nouvelle création, la chorégraphe Marie Chouinard se base sur le tableau de Jérôme Bosch, Le Jardin des délices, célébrant ainsi le 500e anniversaire de la mort de l’artiste. Marie Chouinard reprend des thématiques chères au peintre flamand en y ajoutant sa touche personnelle et audacieuse.

Lotus d’or – Beijing Dance Theater
1 au 2 octobre au Théâtre Maisonneuve

Au cours de la dynastie Ming, les premières versions manuscrites du roman Le lotus d’or apparaissent. Considéré comme l’un des livres chinois les plus anciens, il est longtemps interdit tant il regorge de descriptions érotiques et de poésie sensuelle. Le Beijing Dance Theater s’inspire du célèbre roman et propose ici un spectacle sulfureux.

Grand Finale Hofesh Scheter Company
1er au 4 novembre au Théâtre Maisonneuve

En plus d’être chorégraphe, Hofesh Scheter est un batteur de talent. Dans ses pièces, ses danseurs évoluent avec puissance sur sa musique, sorte de signature privilégiée. Souvent inspirées par l’actualité internationale, ses créations cherchent à percer les mystères de l’être humain. Grand Finale n’y coupe pas.

Corps Amour Anarchie – Léo Ferré
8 et 9 novembre à la Cinquième salle

Portée par cinq voix (dont celle de Bïa) et six danseurs, Corps Amour Anarchie rend hommage à la carrière très prolifique du monégasque Léo Ferré. « Avec le temps va, tout s’en va » sauf son œuvre, inscrite dans l’histoire de la chanson française et réanimée à l’occasion du 100e anniversaire de naissance du chanteur.

Flicker – Dancers of Damelahamid
4 au 18 novembre à la Cinquième salle. 

Avec son nouveau spectacle intitulé Flicker et chorégraphié par Margaret Grenier, la compagnie Dancers of Damelahamid explore les traditions des Premières Nations. Le public découvre ainsi les mythes ancestraux autochtones à travers le médium artistique qu’est la danse.

Notre sélection se terminera sur un film à revoir, Pina de Wim Wenders, et sur une citation de la célèbre chorégraphe allemande : « Dansez, dansez, sinon nous sommes tous perdus! »

– Marina Seuve

BABILLARD : Un événement à annoncer? Une formation dans le milieu culturel à faire découvrir? Envie de jammer avec des artistes de feu? Une offre d’emploi? Un autre truc à partager? C’est ici que ça se passe, maintenant, pour partager avec les lecteurs des Méconnus!

À DÉCOUVRIR AUSSI :